Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Site officiel de Mickaël BUFFAZ, coureur cycliste professionnel
  • Site officiel de Mickaël BUFFAZ, coureur cycliste professionnel
  • : Carrière cycliste de Mickaêl Buffaz, sa saison, ses news, ses résultats
  • Contact

Mickael Buffaz

Cliquez sur la photo pour allez à la page d'accueil

BlogBuffaz2.jpg

Recherche

Partenaires

Texte Libre

 

12 septembre 2009 6 12 /09 /septembre /2009 21:01
SAMEDI 12 SEPTEMBRE 2009

Berja - Alto de Sierra Nevada, 172 km




Ce matin au briefing c'était l'étape qui effrayait les coureurs. Premièrement les 43 premiers kilomètres qui ne proposent pas un mètre de plat ! Deuxièmement les commissaires qui ont annoncés des délais de seulement 25 minutes...

Quand le directeur sportif à annoncé celà, Mickaël et quelques autres co-équipiers étaient loin d'être rassurés. La perspective de connaitre un jour sans et de rentrer à la maison n'est pas très encourageante.

 

Un coureur n'était par contre pas affolé et a surpris son monde en annonçant à l'équipe qu'il voulait définitivement s'assurer le maillot de meilleur grimpeur aujourd'hui : David Moncoutié.

Ce n'est pas dans son habitude mais il a demandé que l'équipe travaille pour lui au début si il ratait une échappée qui partirait d'entrée, afin de stabiliser l'écart et de sortir en contre dans le deuxième col (qui rapportait beaucoup de points pour le maillot).

 

Mickaël était placé aux avant-postes dès le départ mais impossible d'attaquer, ca roulait beaucoup trop fort pour lui et il devait se contenter de suivre.

A un moment Rein remonte David et sur leurs lancées ils lancent une offensive ! Ils vont former avec 7 autres coureurs un premier groupe qui devance un autre groupe de 19 coureurs (Ballan, Riblon, Moinard, De la Fuente, Garate, Kreuziger, Cancellara...).

Moncout' passe en tête des deux premiers cols puis vers le km 70 ils vont sortir à trois car l'entente n'est pas idéale dans ce groupe de 9. Bingo pour les Cofidis qui isolent leurs deux coureurs en tête de course avec Koos Moerenhout (Rabobank) le champion des Pays-Bas réputé bon grimpeur.

Derrière les 6 autres se font rejoindre par le groupe de 19.

 

Le jeune coureur Estonien abbat un travail extraordinaire en assurant la majeure partie du travail pour mettre dans de bonnes conditions Moncout'. Non-seulement il creuse l'écart quasiment seul face au groupe de 25 mais en plus ils prennent du temps au peloton.

Ce futur grand champion a prouvé qu'il avait en plus un très bon esprit d'équipe en se sacrifiant totalement pour son leader !

 

Rein en plein effort. Trio de coureurs avec des maillots distinctifs


A 33 kms de l'arrivée il s'écarte pour laisser les deux coureurs s'expliquer entre eux (6'13" d'avance sur le groupe de 25 et 12' sur le peloton). A ce moment la il ne reste que de la montée ou presque et Moncout' va rapidement lacher son compagnon d'échappée et s'envoler vers un magnifique succès.

Il a passé tous les cols en tête et ajoute à son palmarès une nouvelle victoire d'étape au Tour d'Espagne. Le maillot grenat de meilleur grimpeur est quasiment assuré puisqu'il a 160 pts contre 83 pour De la Fuente.


Le tempérament offensif de l'équipe est enfin récompensé par cette victoire.

 

Dans le peloton, Alain Deloeuil demande à Duque et Mick de faire la montée du mieux qu'ils peuvent afin d'assurer le classement par équipe (Cofidis était 6e hier). En effet les 3 meilleurs temps de l'équipe sont pris sur chaque étape et à l'avant de la course Rein a fourni tellement d'effort qu'il ne faudra pas compter sur lui (il terminera à 28' en roue libre pour récupérer).


A la moitié du dernier col Mickaël ne se sent plus très bien et laisser filer "Léo" (les consignes étaient de laisser celui qui se sentait le mieux aller au bout et que l'autre se relève).
Mick terminera 60e de l'étape à 21'54" (dans les délais officiels).

Finalement personne n'a été éliminé et les délais ont été allongés à 39' pour permettre à tous les coureurs de continuer.

David Moncoutié l'a fait !



 

Les coureurs Cofidis :
1er,
David Moncoutié
10e,
Amael Moinard (+3'37")
46e, Leonardo Duque  (+16'03")

 

Demain une nouvelle étape de montagne entre Grenade et la Sierra Pandera mais elle sera plus courte (157 km) et nettement plus facile qu'aujourd'hui.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

tata chouquette 13/09/2009 08:32

c'est super bien    continue on pense bien à toi     bisous

buffaz 13/09/2009 09:18


merci, alors tu arrive à me trouver ds ce grand peloton