Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Site officiel de Mickaël BUFFAZ, coureur cycliste professionnel
  • Site officiel de Mickaël BUFFAZ, coureur cycliste professionnel
  • : Carrière cycliste de Mickaêl Buffaz, sa saison, ses news, ses résultats
  • Contact

Mickael Buffaz

Cliquez sur la photo pour allez à la page d'accueil

BlogBuffaz2.jpg

Recherche

Partenaires

Texte Libre

 

11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 21:16
VENDREDI 11 SEPTEMBRE 2009

Almeria - Alto de Velefique, 179 km




Aujourd’hui il faisait beaucoup plus frais avec des températures de 15° au sommet des cols.

 

Dès le fictif tous les Cofidis étaient à l’avant, et ca frottait avant même le départ réel (beaucoup de coureurs pensaient que ca partirait d’entrée) !

L’échappée ne parvient pas à se dessiner (vent souvent de face) et au km 25 mauvaise surprise pour Mickaël qui subit sa première crevaison sur ce Tour d’Espagne (jamais bon de crever quand la bonne n’est pas encore partie !). Le temps de s’arrêter et changer la roue arrière puis il a le droit à une bonne chasse dans les voitures. A peine rentré que la bonne se dessine et Cofidis est une nouvelle fois (bien) représenté avec deux coureurs : Julien El Farès et Bingen Fernandez.

 

Lors de ce premier col les sensations ne sont pas bonnes mais on l'a quand même vu à la télé remonter les bidons à l’avant du groupe pour ses leaders.

 

Au pied du dernier col il commence à se relever pour intégrer le grupetto mais en se retournant il voit Moncoutié qui n’était pas bien placé. A ce moment la l’arrière du peloton est bien 100m devant. Mickaël s’offre donc un dernier gros effort pour faire revenir son leader dans le peloton puis le remonter jusqu’à l’avant.

Une fois ce travail effectué il se relève complètement et termine tranquille. Pour la petite histoire Moncout’ n’était pas si bien que cela et termine dans un groupe à 8’

 

Mickaël est 76e de l’étape dans un petit groupe à 14’41 du vainqueur.

Le but sur ces fins d’étape de montagne est de garder un maximum de force pour effectuer le travail correctement les jours suivants. En tant qu’équipier ce serait presque une faute professionnelle de ne pas se relever et de vouloir terminer à une 50e place pour grapiller 5 minutes.

A l'avant de la course les Cofidis ne peuvent pas suivre les attaques et vont progressivement se faire reprendre par l'avant garde du peloton.

 

Ce soir Mickaël souffrait un peu des bronches et visiblement il n’a pas très bien supporté les différences de températures entre les ascensions monté « capot ouvert » comme on dit dans le peloton et les descentes ou il faut mettre le gilet.

 

Bingen Fernandez & Julien El Farès dans l'échappée

 

Les coureurs Cofidis :
26e,
Bingen Fernandez (+2'18")
27e,
Amael Moinard (+2'43")
40e, Julien El Farès  (+4'49")

 

Demain le début d’étape ne permettra pas d’être dans un jour sans, puisque ca grimpe dès le départ. Après 10 km les coureurs auront déjà effectué la première ascension et redescendront 10 km avant d’attaquer le Puerto de la Ragua (25 km à 5.8%). La suite sera beaucoup plus calme jusqu’au km 145 ou les coureurs effectueront un grand classique de la Vuelta : l’enchainement Alto de Monachil (8.6 km à 8%) /Sierra Nevada (17 km à 5.5%) ou sera jugé l’arrivée.

Partager cet article

Repost 0

commentaires