Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Site officiel de Mickaël BUFFAZ, coureur cycliste professionnel
  • Site officiel de Mickaël BUFFAZ, coureur cycliste professionnel
  • : Carrière cycliste de Mickaêl Buffaz, sa saison, ses news, ses résultats
  • Contact

Mickael Buffaz

Cliquez sur la photo pour allez à la page d'accueil

BlogBuffaz2.jpg

Recherche

Partenaires

Texte Libre

 

3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 18:29

1ère étape : Saint-Gilles Croix de Vie - Riaille   193 km

 

Comme d'habitude, même pas 500 m de course et voilà c'est parti : Des attaques !
Mickaël tente sa chance à contretemps, ne rentre pas tout de suite, reste un peu intercalé. Puis 2 coureurs rentrent, se calent dans sa roue et font l'effort pour recoller au groupe de 4 échappées en laissant Mickaël à 5 m des roues une nouvelle fois. Il recolle seul, récupère et participe à la progression de l'échappée, mais le peloton recolle.

Toute l'équipe Cofidis participe à fond.
3 coureurs obtiennent le bon de sortie :  1 FdJ, un Véranda Rideau et Ignatev de Katusha Team.
L'écart monte rapidement à 5 puis 10'. Personne ne veut rouler. Tristan et Voeckler prennent la poursuite à deux .
Ils comblent l'écart jusqu'à 1'55. Et la commence le poker menteur. Plus personne ne veut finir le travail. Incroyable, l'écart remonte à 7'.
Les Cofidis craquent de nouveau et repartent rouler seuls dans un premier temps, puis après avec un coureur de Europcar, puis AG2R, puis Saur-Sojasun, et enfin Saxo.
L'écart descend difficilement à 6'. Cette fois, l'échappée a mis en route.

Mickael est remplacé par Tristan qui a déjà beaucoup travaillé.

 

Au km 120, tout est encore possible, mais ça va être dur.

Au km 170, Mickael s'écarte, l'écart est alors de 3'.

Rudy Molard le remplace : l'écart tombe d'un coup à 2'10, mais Ignatev laisse tomber ses 2 compagnons (comme d'habitude) et tente de finir seul. À 10 km, l'écart est encore de 1'.
Au final, il se fait reprendre à 200 m de l'arrivée...


Mickael est pris dans une chute à 5 km de l'arrivée et termine distancé (1 minute).

 

Repost 0
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 17:07

Et voilà, ce critérium se termine avec cette 3ème étape avec arrivée en côte.

 

Mickaël craque dans le final, mais termine néanmoins à la 36ème place.

Au classement final, il termine à la 35ème place.

 

Cette course lui aura donné confiance pour la suite de la saison.

La forme est de nouveau là !

Repost 0
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 18:42

Et voici la 2ème étape (un petit contre-la-montre de 6,5 km) disputée dans l'après-midi.

 

Mickaël termine ce chrono à la 79ème place (bon temps pour lui) à 33 secondes du vainqueur.

 

Il est maintenant à la 34ème place au général à seulement 31 secondes du 1er.

 

Repost 0
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 18:35

Et voici la première étape (sur 3).

Mickaël réalise un gros coup puisqu'il termine dans un premier groupe de 40 coureurs.

Grâce à une bonification (2ème place au sprint à 20 km de l'arrivée), il est 5ème au classement général.

 

BP1_4349.JPG

image ASO

 

La forme est là, c'est super !

 

PP2_0510-2.jpg

image ASO

 

Au briefing, Mickaël avait dit qu'il serait dans l'échappée...

Cependant, le départ était humide et tortueux ce qui a un peu contrarié ses plans...

3 coureurs sont sortis (sans Cofidis).

Déçu, Mickaël propose aux copains de rouler pour relancer un coup et se faire pardonner.

Mais tout compte fait,  les Cofidis laissent filer en voyant les Sky et les RadioShack organiser la chasse.

 

Ayant bien reconnu les 50 derniers km la veille, Mickaël s'est forcé à frotter pour rester aux avant-postes, surtout après la seule difficulté de la journée. En effet, une descente dangereuse attendait les coureurs...

 

A la fin de la relance sur la grande route du littoral,  les Sky font exploser le peloton.

C'est ainsi que Mickaël se retrouve dans un groupe de 40 coureurs.

 

A l'arrivée, une chute à 400 m le retarde, puis une autre à 50 m : il ne termine "que" 22ème........

 

 

Repost 0
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 18:41

Aujourd'hui, Mickaël a retrouvé quelques forces et a pu bien travailler pour l'équipe.

La course est partie avec un rythme élevé.

Rein a chuté, s'est relevé puis s'est échappé en compagnie d'un autre coureur (le futur vainqueur).

 

ET7b.jpg

 

Mickaël a remonté Sam en bonne position à 5 km de l'arrivée pour le sprint mais a dû s'écarter ensuite.

 

Il est assez content de cette journée, vu l'état de la veille.

 

ET7.jpg

 

Les Cofidis sont satisfaits, ils ont été tous soudés, soit pour attaquer chacun à leur tour, soit pour se replacer.

 

Rein termine 2ème de l'étape : il est tombé sur plus fort que lui, dommage !

 

 

voir les classements

Repost 0
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 18:31

Mickaël, très motivé était en 1ère ligne au départ fictif.

Mais il a très vite reculé au fils des bordures (vent de côté) et en 3 km, il est donc passé de la 1ère ligne à la dernière.

Incompréhensible ! Les sensations étaient pourtant bonnes.

 

Et6.jpg

 

Mickaël s'est alors retrouvé avec 10 coureurs dont David Moncoutié et Rémy Di Grégorio : ces 10 coureurs ont fait un contre la montre par équipe pendant toute l'étape sans jamais parvenir à retrouver le peloton. Ils terminent même l'étape à 50 s du temps limite hors délai...

 

122.jpg

 

Mickaël est très déçu de ne pas avoir pû aider Sam aujourd'hui. Il est aussi inquiet pour la suite

Après une étape comme cela, aucun mot ne pourra réconforter un coureur qui se fait "déposer" au bout de seulement

3 km !

 

Demain, le col de Vence attend les coureurs...

Repost 0
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 18:36

Ce matin au briefing, comme hier, tout faire pour être dans une échappée.

Mickaël était bien devant à l'affût dès le départ, mais quand l'échappée du jour s'est formée, il n'a pas pu suivre, bloqué par le froid. Dommage !

Surtout qu'après, le peloton a laissé filer.

Ensuite, au fil de la course, Mickaël allait de mieux en mieux.

Les Cofidis ont essayé de placer au mieux Luis afin de préserver son maillot de grimpeur.

Vers la fin, Mickaël a gardé un peu de force pour la suite de ce tour qui n'est pas encore terminé...

 

Ce soir, les coureurs ont un long transfert en voiture (200 km) et sont brassés par les routes ardéchoises...

L'arrivée à l'hôtel est prévue vers 20h, et ils n'auront peut-être pas le temps de se faire masser.

 

http://www.letour.fr/PHOTOS/PNC/2012/500/us/20120308CY9013.JPG

Luis Angel Mate savoure sa journée avec la tunique de meilleur grimpeur. Malheureusement pour Cofidis, il n'est plus leader de ce classement après l'étape du jour.

crédit photo : © ASO/P.Perreve

Repost 0
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 18:01

Juste avant le départ, j'ai eu Mickaël au téléphone : au briefing, tout faire pour être dans les échapées et surtout dans la bonne.

 

Ainsi, dès le départ, toute l'équipe Cofidis a mis la main à la pâte avec notamment, Yann, Rémi, Mickaël puis Luis.

C'est ce dernier qui va être dans l'échappée du jour. Mais pas chance, les Rabobank n'ont jamais laissé plus de 5 minutes d'écart.

 

 

Ce n'est pas compréhensible sachant qu'aucun coureur de cettte échapée n'avait moins de 11' de retard au classement général...

 

Luis a profité de cette échappée pour prendre tous les points du grimpeur.

 

Dans le final, voyant que l'échappée était condannée, toute l'équipe Cofidis s'est reconcentrée autour de Sam pour bien le placer dans le final.

Mickaël a donc travaillé au plus juste et l'a replacé dans les 10 à 7km de l'arrivée........... puis s'est écarté....

Dommage qu'il n'y a pas un coureur supplémentaire pour emmener Sam à 1km.

En effet, Sam a dû fournir beaucoup d'éfforts et n'a pas pu sprinter dans de bonnes conditions : il termine 18ème.

 

Mickaël termine à 2 minutes à la 92ème place.

La forme est toujours là.

 

Luis portera demain le maillot du meilleur grimpeur.

Et bonne nouvelle, les coureurs Cofidis ne sont pas malades.

 

Repost 0
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 20:54

Mickaël a "piloté" Sam toute la journée.

Mais pas de chance, Sam a fait une grosse chute et Mickaël a dû lui donner sa roue.

Dès la réparation effectuée, Mickaël est ainsi reparti loin derrière... Il a dû faire beaucoup d'efforts pour rentrer sur le peloton.

Ensuite, les Cofidis ont roulé avec les Movistar.

Sur la fin, Mickaël a reculé dans la dernière descente et à son regret, n'a pas pu aider Sam pour l'arrivée.

En effet, avec 7 km de montée, cela a été dur pour Sam de bien se classer  à l'arrivée.

 

voir les classements

Repost 0
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 06:33

Mickaël termine dans un 3ème groupe (peloton Cofidis...).

Il y a eu beaucoup de vent de côté aujourd'hui.

A 90 km de l'arrivée, l'équipe Omega Pharma Quick Step accélère brutalement, provoquant une très grosse sélection.

Rein Taaramae, qui subit une défaillance, ne peut suivre le rythme imposé.

Journée galère pour les Cofidis.

 

 

 

voir les classements

 

 

 

Repost 0