Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Site officiel de Mickaël BUFFAZ, coureur cycliste professionnel
  • Site officiel de Mickaël BUFFAZ, coureur cycliste professionnel
  • : Carrière cycliste de Mickaêl Buffaz, sa saison, ses news, ses résultats
  • Contact

Mickael Buffaz

Cliquez sur la photo pour allez à la page d'accueil

BlogBuffaz2.jpg

Recherche

Partenaires

Texte Libre

 

16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 21:35

Mickaël est arrivé mercredi à Pampelune au pied des Pyrénnées et a répondu à quelques questions (ci-dessous).

 

Pour le départ (et jusqu'au 19/08) les coureurs sont plutôt gâtés avec un hôtel (ou plutôt château) grand luxe un peu en dehors de la ville. Comme on dit...y'a pire !

hotelvuelta.jpg

 

- Comment as-tu occupé tes journées entre la fin du Tour de l'Ain et le grand départ à Pampelune ?

Je les ai destinées essentiellement à la récupération. Seulement 2 à 3h de vélo tous les 2 jours. Mais j’en avais vraiment besoin et il faut démarrer un grand tour frais avec l’envie et la fraicheur.


- A quel niveau t'estimes-tu par rapport à ta dernière participation en 2010 ?

Bizarrement je me sens beaucoup plus fort car plus confiant et plus affuté. Je pense que ça ne va pas être dur de faire mieux 

(abandon sur chute à la 2e étape alors qu'il était dans l'échappée !)


- Sais-tu déjà quels braquets vont vous préparer les mécaniciens pour grimper les redoutables pentes annoncées (passages > 20%) du Mirador de Ezaro (12e ét), Cuitu Negru (16e) et Bola del Mundo (20e) ?

Je pense que l’on va mettre le maximum à l’arrière, c'est-à-dire 28 et devant on risque de mettre le compact (34 dents). Mais ça sera en fonction du profil d’avant, car le compact oblige à mettre 51 ou 52 en gros plateau et 12 dents minimum à l’arrière (au lieu de 53x11). Ça va fumer si c’est trop plat avant !!! Il va falloir choisir dans certain cas entre la vélocité et la montée en force. Ça dépendra de la longueur du mur.

Repost 0
14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 10:10

 

Étape 5 : Saint-Claude - Lélex, 135 km

Profil05.jpg 

Dès le départ la côte de Rogna permet à un groupe de 10 coureurs de sortir du peloton.
Pour Cofidis on retrouve David Moncoutié et Rein Taaramae, du tout bon pour l'équipe!

Garmin-Sharp -l'équipe du maillot jaune Andrew Talansky- ne l'entend pas de cette oreille et roule à bloc pour ramener le peloton en bas du 2e col de la journée: Apremont.


Avant même la jonction David et Rein repartent pour relancer le groupe! C'est un peu la guerre et Rudy Mollard sort à son tour du peloton mais à ce moment l'Estonien ne peut plus suivre le rythme à l'avant de la course. Mickaël
décide alors de tenter sa chance puis effectue la jonction après avoir cru pendant un moment que ce ne serait pas possible.
Cette fois c'est la bonne et le peloton abdique dans la partie entre Charix et le Lac Génin. En passant St Germain de Joux la moto annonce aux coureurs 5 minutes sur le peloton.


Dans la montée de Belleydoux, les Movistar travaillent et font redescendre l'écart à 3 minutes. Ceci n'est pas sans conséquence et rend nerveux les coureurs à l'avant. Moncoutié veut attaquer avant le GPM mais Mickaël lui conseille d'attendre la difficile côte de Giron (3.8 km à près de 9% de moyenne) qui s'annonce juste après.
Dès le pied de cette côte, David fait exploser le groupe et se retrouve avec Thibaut Pinot et Jesus Hernandez.
Malheureusement la descente technique après Giron est fatale à Moncout', mais Mick avait anticipé en giclant comme à son habitude avant le tunnel pour effectuer une descente à tombeau ouvert!

Il revient sur David et dans la portion moins technique l'aide à revenir sur l'avant de la course.
A ce moment (il reste 40 km) ils sont une douzaine à l'avant de la course!
Mickaël travaille pour "amortir" les nombreuses tentatives sur la route "casse-pattes" qui mène de Chézery-Forens vers Confort, le pied du juge de paix de la journée.
Dès le bas du col de Menthières, Pinot met tout le monde d'accord en faisant exploser l'échappée. Seul Bardet et Moncoutié font un peu de résistance mais ce dernier va craquer. Mick monte à son rythme et gère parfaitement car il se fait reprendre à 1 km du sommet par le groupe maillot jaune, exactement ce qu'il faut pour s'accrocher et basculer avec eux.

Pinot et Bardet se livrent un mano à mano à distance et c'est le premier qui l'emporte en mettant K-O dans la remontée vers Lélex le jeune coureur Auvergnat d'AG2R La Mondiale.
Derrière, sous l'impulsion de Le Mével -équipier de Talansky-, le groupe revient sur Moncoutié/Rolland/Gadret à 100m de l'arrivée!
Malheureusement c'est trop court pour que Mickaël prenne la 3e place de l'étape. il vient butter sur le dernier de ce trio et remporte quand même le sprint du groupe maillot jaune comme lot de consolation (6e de l'étape). Moncoutié est 4e.

Il est très déçu car l'unique objectif qui restait sur ce Tour était la victoire d'étape pour l'équipe mais il n'y avait pas grand chose à faire contre la révélation française du Tour 2012.

 

Au général final il termine 24e mais après l'étape du Jeudi ce classement n'avait plus beaucoup d'intérêt pour lui.

 

Le point positif à retenir est la très bonne condition affichée à quelques jours de la Vuelta qui proposera un parcours plus montagneux qu'à l'habitude.

 

IMG_9999_38.jpg

Ravitaillement au sommet de Menthières

 

IMG_9999_43.jpg

Devant les tentes du Fan Club. Mais où sont les supporters?

 

IMG_9999_51.jpg

Presque le sommet!

Repost 0
13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 17:12

Étape 4 : Nantua - Septmoncel, 166 km

Profil04.jpg

L'étape a démarré très fort puisque pendant plus d'une heure, les tentatives d'échappées se succèdent sans jamais prendre plus de 30" !

C'est vers Meussiat, peu avant Clairvaux-les-Lacs que la bonne prend forme avec Moncoutié / Molard pour Cofidis (11 coureurs en tête).

 

Mick va limiter la casse en effectuant une belle ascension finale. Il navigue entre deux groupes en montant à son rythme et accélère dans le dernier kilomètre pour revenir sur l'arrière d'un petit groupe pas loin des favoris.

il termine 25ème de l'étape à 1'44" du vainqueur Andrew Talansky (Garmin).

 

 

IMG_9999_12.jpg

Au pied de l'ascension finale, à 8 km de l'arrivée, ça "visse" fort en tête de peloton, mais Mickaël est attentif !

 

IMG_9999_11.jpg

Pas de doutes, Mick est en condition avant d'aborder la Vuelta.

Repost 0
9 août 2012 4 09 /08 /août /2012 20:15

Dès le départ, Mickaël était à l'attaque avec aussi Florent Barle et Rudy Molard.

Ceci jusqu'au kilomètre 37.

Mais rien à faire, le peloton ne laisse personne partir.

Peu après, suite à une cassure, c'est Yohan Bagot qui s'échappe en compagnie de 22 autres coureurs.

Et ce sera la bonne qui ira jusqu'au bout.

Et oui, il faut de la chance dans ce sport...

Le DS de Cofidis donne l'ordre de ne pas rouler et de laisser sa chance à Yohan.

Mais celui-ci ne fera que 18ème...

 

Mickaël est vraiment très déçu de ne pas avoir pu être dans l'échappée du jour.

Son travail n'est encore une fois pas récompensé.

 

Demain, il sera encore à la tâche. Il est allé bien reconnaître l'étape, il y a quelques jours.

 

 

Repost 0
8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 19:30

A 18h se courait la deuxième étape du jour avec un contre-la-montre par équipe (nouveauté sur le tour de l'Ain).

L'équipe Cofidis termine à la 13ème place (sur 19 équipes).

A noter que les 7 coureurs de l'équipe terminent ensemble.

 

 

Repost 0
8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 15:50

Mickaël termine cette étape matinale à la 40ème place dans le peloton.

 

 

Repost 0
7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 22:01

Mickaël termine 35ème dans le peloton mais il est très déçu.

En effet, il a été le seul de l'équipe à placer des attaques en début de course.

Or, lors du briefing du matin, le directeur sportif avait demandé à tous d'attaquer au maximun...

 

Mickaël a donc beaucoup attaqué mais après 10 km, quelque peu fatigué, il décide de reprendre un peu de forces : c'est alors que 4 coureurs s'échappent... Pas de chance !

 

Un peu plus tard, un coureur part en contre et Mickaël décide de prendre sa roue.

Mais le peloton les rattrape rapidement... Pas de chance !

 

Mickaël retente encore une fois de s'échapper juste un peu plus loin.

 

 

Les "grandes" équipes feront tout pour qu'il y ait une arrivée au sprint.

Le regroupement a lieu à 5 km de l'arrivée...

 

Dans le final, Mickaël a travaillé pour le sprinter Florent en le replacant à l'avant.

 

 

 

Repost 0
22 juillet 2012 7 22 /07 /juillet /2012 21:25

Étape 2 : Binche - Mettet, 208 km

profil trw12 02

 

Au départ ce matin à Binche, Mickaël n'était pas très confiant. La nuit n'avait pas été bonne du tout, avec des maux de ventre et au réveil, l'impossibilité de manger... Embêtant pour une étape de 5 heures.

Il a néanmoins tenté le coup en prenant le départ, mais après le ravitaillement à mi-course, il a dû se résoudre à l'abandon, très déçu car il arrivait en bonne condition comme chaque année dans cette période estivale.

 

Il doit prendre 2 jours complets de repos et pour les prochaines compétitions, il sera ensuite au départ du critérium de Dijon jeudi soir, et à la Polynormande, dimanche 29.

 

trw2012_mick_et2.jpg

en début d'étape

Repost 0
21 juillet 2012 6 21 /07 /juillet /2012 20:15

Étape 1 : Tournai - Lessines, 160 km

profil trw12 01

 

125 coureurs ont signé la feuille de départ de la 1ère étape de ce 33e Tour de Wallonie.

 

Le départ de l'étape a été rapide et il aura fallu attendre près de 2h pour qu'une échappée puisse enfin se dessiner !

Mickaël et Arnaud Labbe étaient les 2 plus actifs de l'équipe Cofidis pendant ce début de course où la consigne était de prendre uniquement les échappées importantes avec au moins 10 coureurs... Le problème, c'est qu'il n'y a eu que ça pendant plus de 80 km et que l'écart ne grimpait jamais (les équipes non représentées ne voulaient pas laisser partir un tel coup).

Il y a eu quand même un coup dangereux avec plus de 20 coureurs, et chez Cofidis on y retrouvait Petit et Garcia Echeguibel. La lutte a duré de nombreux kilomètres, mais finalement tout est rentré dans l'ordre. Peu après, trois coureurs sont sortis (Commeyne, Van Melsen puis quelques minutes plus tard, Mondory) ont pris un peu d'avance et le peloton s'est relevé.

 

L'écart culminera à près de 4'30", mais sous l'impulsion des FDJ et des Omega Pharma, il va redescendre petit à petit. On retrouve souvent en tête de peloton le coureur du début de saison, Tom Boonen en personne, qui souhaite peaufiner sa condition et se rassurer à 1 semaine de l'objectif olympique !

 

Mickaël essaye tant bien que mal de rester autour d'Adrien Petit pour le protéger, mais il a du mal à rester au contact, car plus on se rapproche de l'arrivée, et plus ça frotte dangereusement.

 

A 10 km de l'arrivée, le trio de tête est avalé par le peloton qui prépare le sprint et c'est le champion de France Nacer Bouhanni qui se montre le plus rapide du peloton. Adrien Petit prend la 5ème place de l'étape.

 

Mickaël termine dans ce peloton à la 68ème place.

 

Demain les coureurs partiront de Binche pour rejoindre Mettet avec des côtes, et un peu plus de 200km au menu !

Repost 0
20 juillet 2012 5 20 /07 /juillet /2012 21:22

UNE COURSE DE PRÉPARATION ?

Du 21 au 25 juillet 2012.

affichetrw2012.jpgCe n'est pas Mickaël qui le dit, mais Yves Vannssche l'organisateur de l'épreuve, dans le quotidien wallon "La Dernière Heure". Il voit cette épreuve Hors-Catégorie (le plus haut-niveau des courses hors World Tour) comme une rampe de lancement vers la fin de saison, et cette année les 2 vedettes seront Tom Boonen et Greg Van Avermaet qui peaufineront leur condition avant les JO de Londres.  

 

Mickaël a aussi pour habitude de préparer sa fin de saison en passant par cette épreuve puisque ce sera sa 4ème participation à l'ancien Tour des Régions Wallonnes. Lors de l'édition 2006, il avait rapportéle maillot des GPM, et en 2010, il était passé à deux doigts de l'exploit en multipliant les attaques dans les 50 derniers km de la dernière étape, seulement repris à 4 km du but ! (cf http://mickael-buffaz.over-blog.com/article-tour-de-wallonie-2010-5-54605341.html)

Cette débauche d'efforts n'avait cependant pas été vaine puisqu'elle avait conduit moins de 10 jours après à son fameux numéro et la double victoire dans Paris-Corrèze !

 

Le rôle de Mickaël au départ de cette course sera assez libre puisqu'il n'y a pas forcément de leader désigné. Il a plutôt déjà coché les étapes vallonnées de dimanche et lundi, mais il y aura fort à faire avec une belle liste de coureurs au départ :

 

BMC : Van Avermaet, Blythe

Omega Pharma Quickstep : Boonen, Stybar, Terpstra

A2GR : Bonnafond, Mondory, Ravard

Radioshack : Bennati, Fuglsang,

FDJ : Bouhanni, Pauriol, Jeannesson

Sky : Appollonio, Hayman

Landbouwkrediet : De Waele, Amorisson

Garmin : Dekker, Rosseler,

Vacansoleil : Devolder, Feillu, Lagutin, Leukemans

Europcar : Seb Chavanel, Turgot

Katusha : Kolobnev, Spilak

Lotto : Meersman

Acqua & Sapone : Betancur, Di Luca, Garzelli, Napolitano

 

Les Cofidis :

121 : Mickaël

122 : Egoitz Garcia

123 : Arnaud Labbe

124 : Adrien Petit

125 : Nico Sijmens

126 : Tristan Valentin

127 : Nicolas Vogondy

Les 5 étapes :

- 1 : Samedi 21.07 : Tournai - Lessines, 159.7 km

4 GPM de 3ème catégorie et de grandes lignes droites exposées au vent.

profil_trw12_01.jpg

 

- 2 : Dimanche 22.07 : Binche - Mettet, 208 km

4 GPM : 2 de 3ème, 2 de 2ème et 1 de 1ère catégorie, sur des routes de la Flèche Wallonne et du GP de Wallonie. C'est une étape à l'issue incertaine puisqu'il y a de nombreuses côtes, mais la dernière difficulté (qui n'est pas forcément très sélective) se situe à 27 km de l'arrivée, probablement trop tôt pour éviter un retour des sprinters.

profil_trw12_02.jpg

- 3 : Lundi 23.07 : Marche en Famenne - Beaufays, 186 km

9 GPM : 4 de 2ème et 5 de 1ère catégorie ! Assurémment l'étape la plus difficile de ce "TRW" (prononcer Té-R-oué pour faire comme les "ouallons") avec entre autre, le Mur Saint-Roch (emprunté par Liège Bastogne Liège), la côte de Wanne, le Col de Stockeu (à ne pas confondre avec le terrible Mur de Stockeu qui s'escalade par l'autre versant), la Vecquée, le Maquisard, le Mont Theux et le Hornay (la petite côte entre la Redoute et Saint-Nicolas dans Liège Bastogne Liège) à 6 km du but.


profil_trw12_03.jpg

 

- 4 : Mardi 24.07 : Huy - Oreye, 207 km

Une première partie plutôt vallonnée et un final sur de larges routes rectilignes propices aux bordures en cas de vent.

 

profil_trw12_04.jpg

 

- 5 : Mercredi 25.07 : Welkenraedt - Perwez, 179 km

La dernière étape devrait être promise aux sprinters.

profil_trw12_05.jpg

 

A suivre :

le site de l'épreuve : http://www.trworg.be/tw/news.php

direct-vélo couvre l'épreuve : http://belgique.directvelo.com/

 


 


Repost 0