Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Site officiel de Mickaël BUFFAZ, coureur cycliste professionnel
  • Site officiel de Mickaël BUFFAZ, coureur cycliste professionnel
  • : Carrière cycliste de Mickaêl Buffaz, sa saison, ses news, ses résultats
  • Contact

Mickael Buffaz

Cliquez sur la photo pour allez à la page d'accueil

BlogBuffaz2.jpg

Recherche

Partenaires

Texte Libre

 

25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 08:08

Retour à la Coupe de France lors de ce week-end de Pentecôte. 26 et 27 Mai 2012.

Plumelec a forgé sa légende à travers la côte de Cadoudal. Cette difficulté, haut lieu du cyclisme breton et français, a tout connu, des Championnats de France au prologue du Tour 1985 remporté par B. Hinault. Le circuit est idéal. Sélectif, il ne sacre que des hommes en forme. On se doit de briller à Plumelec. La renommée du "Grand Prix de Plumelec - Morbihan" est bien entendu liée à la qualité du plateau proposé chaque année, ainsi qu'au savoir-faire de centaines de bénévoles. Mais c'est aussi dû à la présence sur son parcours de la fameuse côte de Cadoudal évoquée ci-dessus.

Cette côte de 2300 m de longueur avec une pente moyenne de 5% garantit chaque année aux spectateurs, un spectacle de très grande qualité.

Les coureurs, les directeurs sportifs ainsi que l'ensemble des spécialistes du cyclisme sont d'ailleurs tous unanimes à ce sujet, et considèrent le circuit de Plumelec comme "le plus beau circuit de France". Évidemment, le public ne s'y trompe pas, et se rend tous les ans en nombre à Plumelec, commune où l'expérience cycliste, le dynamisme, les capacités d'organisation ne sont plus à démontrer.

 

Le lendemain, Mickaël aura rendez-vous avec les 12èmes Boucles de l'Aulne qui ont succédé au Circuit de l'Aulne, un critérium réputé dans toute l'Europe dans les années 1980-90.

La 13ème, édition porte-bonheur ? La course qui comptera à nouveau pour la Coupe de France, avec seize équipes au départ.

 

Le comité d'organisation a défloré les grandes lignes de cette 13ème édition. Peu de modifications sont à noter par rapport à l'édition précédente. À commencer par le circuit, avec six grands tours de 17,2 km où les coureurs ont pris l'habitude de se coltiner le Menez Quelech, suivis de huit petits tours de 8,1 km, qui est reconduit à l'identique. La ligne d'arrivée, devant le complexe scolaire Saint-Louis, fait elle aussi l'unanimité, même si certains commentateurs avisés regrettent que la côte n'ait pas un nom qui claque, comme cela pouvait être le cas auparavant avec Stang ar Garon.
Inchangés également, les horaires. Le peloton qui devrait compter 120 coureurs, s'élancera à 13h pour une arrivée prévue vers 17h. En fait, la seule modification notable est le déplacement de la zone de ravitaillement, non plus placée devant la ligne, mais derrière, permettant ainsi au public massé devant la ligne d'arrivée, de mieux contempler le peloton. Avis aux collectionneurs : près du Juvénat, sera introduite aussi ce que l'on appelle «une zone verte», c'est-à-dire un espace où les coureurs peuvent jeter leurs bidons et autres accessoires. Quid des équipes ? Il y en aura 16 contre 15 l'an passé ; dont les dix équipes françaises obligées de s'aligner dans la Coupe de France, ce qui évite les défections de dernière minute pour les organisateurs.

 

Sources : La France Cycliste : HS. No 2294 H. et Le Télégramme.com

LC 2012.

Repost 0
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 20:40

Ces deux étapes d'environ 160 km ont été longues à se dessiner.

Il a fallu 80 km pour qu'une échappée se forme avec une moyenne de 48 km/h sur la première heure quand même...

Deux étapes de mouvements, du "jamais vu" selon Mickaël avec des échappés, des bordures, des attaques à tout va.

 

 

 

Le break aurait pu se faire à n'importe quel moment.

Tout ça pour arriver au sprint groupé...

Mickaël termine 47ème de cette dernière étape et 54ème au classement final.

 

Les Cofidis ont bien manoeuvré, mais ça n'a pas souri. Dommage !

 

L'ambiance dans l'équipe a été très bonne durant ce cicruit de 5 étapes.

 

Et Mickaël a bien progressé de jours en jours, ceci étant très encourageant pour la suite.

 

Repost 0
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 19:04

Pour cette 3ème étape, 200 km au programme...

Aujourd'hui, il y a eu beaucoup de mouvements.

Au km 26, les Vacances Soleil ont organisé des bordures pendant un long moment avec un fort vent de côté.

 

Ensuite, 4 coureurs se sont échappés, mais ont été repris plus tard.

A la jonction, il y a eu une cassure et Mickaël s'est retrouvé dans un second groupe.

Il termine ainsi dans celui-ci à 56 secondes du vainqueur.

 

La forme revient pour Mickaël, mais cela a été très dur sur la fin.

 

 

Repost 0
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 07:27

Cette 2ème étape a été "tranquille" avec un beau soleil tout le long.

Cependant, la bataille a été relevée pendant les 60 premiers kilomètres.

 

Ensuite, un coureur s'est échappé.

Bien sûr, le regroupement a eu lieu (vent 3/4 face) et les coureurs se sont présentés à l'arrivée pour un sprint groupé.

 

Mickaël était mieux que lors de la première étape.

Les Cofidis marchent bien, il y a toujours eu un (voir 2) coureurs dans chaque échappée à l'approche de l'arrivée.

 

 

 

 

Repost 0
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 20:04

Déjà une autre course...

Mickaël a eu aujourd'hui des jambes dures.

Il a néanmoins tenter à plusieurs fois de s'échapper, mais sans succès.

 

Vers la fin de la course, les jambes allaient mieux.

Mais il a "sauté" de peu dans la dernière bosse, ce qui lui a donné quelques regrets.

Il termine à 1' à la 83ème place (sur 122).

 

Ce soir, au massage, les jambes vont bien mieux qu'hier.

 

Repost 0
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 19:18

C'était la dernière étape.

Mickäell termine à la 65ème place dans un 3ème groupe.

 

Il finit ce tour assez épuisé tant il s'est dévoué au début pour l'équipe.

 

Il a bien travaillé à 100% pour ses leaders mais, ensuite, avec tous ces efforts, il ne lui reste plus assez d'énergie pour être avec les meilleurs.

 

Et maintenant, après seulement 1 jour passé chez lui, Mickaël repart pour la Lorraine dès mardi...

 

 

 

 

Repost 0
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 08:50

Mickaël termine cette étape à la 68ème position dans un deuxième peloton.

 

Repost 0
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 20:39

Ce matin au briefing : tous pour Sam Dumoulin !

 

Peu après le départ, lec coureurs ont dû gérer l'échappée du jour avec un contrôle des Saur.

L'écart n'est pas monté à plus de 2'30.

 

Dans la Dombes, avec un vent de côté, les Cofidis ont bien protégé Sam en 2ème rideau, derrière les coureurs du leader.

 

Dès les Monts du Beaujolais, les attaques ont fusé : gros écrêmage du peloton.

Mickaël était très bien, il protège son équipier Molard en faisant 6ème du GPM au col du Parasoir (km 120).

 

Puis, à 3km du sommet de St-Bonnet (km 131), l'écart était toujours de 2' alors Sam a demandé à son équipe de rouler...

 

Et c'est Mickaël qui s'est mis au travail (avec une petite aide de Barle) en roulant à bloc devant pour combler cet écart.

 

Il s'écarte environ à 5 km de l'arrivée. A ce moment, l'écart était de seulement 30 secondes.

 

Mais malheureusement, Sam ne peut faire que 4ème à 6 s du vainqueur.

Mickaël est bien déçu, il termine 62ème après un super travail.

 

Mais ce qui compte, c'est qu' il est en forme !

Repost 0
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 21:01

Mickaël termine dans un second groupe (avec Moncoutié) à la 22ème place de cette première étape.

 

 

Demain vers 18h, c'est l'arrivée à Montanay (proche de Lyon) où Mickaël attend ses supporters.

 

Repost 0
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 13:31

« Retour à la compétition pour Mickaël Buffaz. »

 

Présentation de la course :

La première étape se disputera entre Domarin et Ruy-Montceau. Les coureurs évolueront principalement sur les routes de la Communauté d'Agglomération Porte de l'Isère (C.A.P.I).
La deuxième étape s'élancera du siège de la société Time, situé à Vaulx-Milieu. L'arrivée sera jugée dans le département du Rhône, à Montanay.
Saint-Maurice-l'Exil accueillera le départ et l'arrivée de l'étape du samedi. C'est souvent lors de l'étape arrivant dans cette localité que la victoire finale se joue. La course se rendra du côté Ouest du Rhône, où se trouvent de nombreuses difficultés.
Cette 22ème édition s'achèvera comme depuis plusieurs années à Charvieu-Chavagneux. La commune iséroise sera également ville-départ. Le profil sera encore très accidenté, peut-on lire sur le site internet de l'épreuve.

L'article de Norbert Bonnet :

 

 

Pour plus d'informations, Rdv sur le site de la course : www.rhone-alpes-isere-tour.com

Repost 0