Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Site officiel de Mickaël BUFFAZ, coureur cycliste professionnel
  • Site officiel de Mickaël BUFFAZ, coureur cycliste professionnel
  • : Carrière cycliste de Mickaêl Buffaz, sa saison, ses news, ses résultats
  • Contact

Mickael Buffaz

Cliquez sur la photo pour allez à la page d'accueil

BlogBuffaz2.jpg

Recherche

Partenaires

Texte Libre

 

3 avril 2006 1 03 /04 /avril /2006 08:25

Reprise de l’entraînement

 

 

 

Lundi 3 Avril 2006 :

 

        

Cette fin de semaine a été difficile car je commence à faire une over dose d’home traîner. Mais bon en moyenne ça fait 2 h par jour. Je ne sais pas si c’est assez mais de toute façon j’ai du mal à faire plus. Vivement que je puisse retourner sur la route.

Par contre la cicatrisation de la clavicule se passe bien et même mieux que je ne l'aurais espéré. Tous les jours il y a un mouvement que j’arrive mieux à faire. Depuis Jeudi je pose la main sur le vélo et surtout depuis Samedi j’arrive à prendre Maxime dans les bras sans que ça me fasse mal.

Aujourd’hui je vais dans le pays de Gex voir un Kiné que je connais bien pour faire des infiltrations par ondes électriques afin d’accélérer encore la cicatrisation.

 

Je vous remercie pour tous les commentaires sur le blog et aussi pour tous les messages internet que je reçois. Je m’efforce de répondre à tout le monde mais s’il y en a 1 ou 2 qui se perdent et que je n’ai pas répondu ; sachez que tous sont importants pour moi en ce moment.

 

Repost 0
29 mars 2006 3 29 /03 /mars /2006 18:52

Reprise de l’entraînement

 

Mercredi 29 mars 2006 :

 

 

            Lundi j’ai repris un peu l’entraînement en faisant ¾ heures d’home traîner. Je voulais faire une heure mais au bout de 40’ j’ai voulu accélérer un peu pour faire monter le cœur, et là pas de problème mais je sentais le cœur battre dans l’artère sous clavière. Quand j’ai ralenti et que le cœur est redescendu, il a laissé la place à une douleur intense qui m’a contraint à arrêter et prendre des anti-douleurs.

 

            Mardi j’ai fait 1h30 le matin de H-T et l’après midi un mixte avec des exercices de musculation. Là, j’ai fait attention à ne pas faire monter trop le cœur et tout c’est bien passé.

            Aujourd’hui mercredi j’ai rendez vous dans une salle de gym pour voir s’ils veulent me sponsoriser pour ma rééducation. J’ai un peu mal au niveau de l’épaule mais avec les exercices d’hier c’est un peu normal. Sinon, j’ai aussi mal aux jambes ; ça fait longtemps et ça fait du bien de reprendre le sport après deux semaines sans rien.

 

            A bientôt pour d’autres nouvelles.

Repost 0
25 mars 2006 6 25 /03 /mars /2006 17:13

Retour à la maison

 

 

 

samedi 25 mars 2006 :

 

            Stéphanie est venue me chercher hier vers 14h à la clinique de Trarieux (Clinique mutualiste) de Lyon. Ça fait du bien de rentrer d’autant plus que je commençais à connaître toute la vie de mon collègue de chambre : un petit papy de 75 ans venu pour une prothèse de hanche et très bavard…

            A part ça, l’opération s’est bien passée ; le Dr. Godeneche qui m’a opéré ; m’a posé une plaque vissée de chaque côté de la fracture par 3 vis. Autant dire que c’est du solide mais douloureux. Ma cicatrice part du coup jusqu’à l’épaule, le manequinnat c’est fini ! C’est surtout ça qui est impressionnant pour moi, le reste je ne l’ai vu quand radio, mais je pourrai enlever la plaque dans un an et demi.

            Je pense reprendre l’home-traîner Lundi, mais j’espère que mon médecin ne lira pas se passage. En effet, je ne vois rien qui m’en empêche à condition que la douleur passe un peu. La seule contrainte est de changer plus souvent mon pansement afin d’éviter tout risque d’infection. Ça fera 14 jours sans aucun sport et je pense que c’est assez en tout cas c’est déjà trop pour moi. Alors je vais reprendre tranquillement en affinant les détails de la reprise avec mon entraîneur demain.

 

 

 

            A bientôt pour des nouvelles sur la reprise de l’entraînement et ma rééducation.

Repost 0
21 mars 2006 2 21 /03 /mars /2006 09:51

Finalement c’est l’opération

 

mardi 21 mars 2006 :

 

 

            Finalement, après 10 jours de perdu, je ne peux éviter l’opération. Lundi, j’ai fait des radios de contrôle et il s’avère que la réduction de la fracture n’a progressé que de 1cm. Il reste encore un chevauchement de 2,5cm. En plus, ce qui ne se voyait pas sur les radios d’Edouard Hériot ( j’y ai passé 10 heures pourtant), c’est que les 2 fragments de clavicules ne se touchent pas. Le risque est que la cicatrisation soit encore plus longue.

            Je ne comprends pas que les spécialistes de l’hôpital aient refusé de m’opérer dans ces conditions. D’accord, leurs radios ne sont pas très nettes et précises mais ça moi j’y peux rien.

            Voilà, maintenant il faut rajouter une semaine à l’hôpital ou à la maison avant de reprendre toute activité, car il faut faire attention aux risques d’infection.

 

            J’espère que tout va bien se passer et que la chance va enfin tourner.

 

Les prochaines nouvelles viendront dès que je sortirai de l’hôpital

           

 

Repost 0
16 mars 2006 4 16 /03 /mars /2006 18:04

Le parcours du combattant

 

 

 

Mercredi 16 mars 2006 

 

Les étapes pour trouver un traitement:

Depuis lundi, je cours partout pour trouver le traitement le mieux adapté à ma fracture de la clavicule gauche.

En effet, lundi, je suis allé aux urgence de l’hôpital Edouard Hériot pour me faire opérer afin d’obtenir une guérison la plus rapide possible. J’ai patienté une dizaine d’heure aux urgences sur une chaise et à jeun. Tout ça pour les entendre me dire qu’ils ne voulaient pas prendre le risque de m’opérer. Je suis reparti comme je suis entré avec mes anneaux de contention pour réduire la fracture… Je leur ai dit que j’étais professionnel et j’étais prêt à prendre le risque d’une opération. Mais, très habilement ils m’ont fait comprendre que je n’étais crédible en tant que professionnel car pas du tout entouré. C’est vrai qu’ils comparent à ce qui se passe dans le foot ; et moi je n’avais personne pour porter ma valise et le médecin d’équipe n’avait pas suffisamment de poids au téléphone pour faire quelque chose de bien. Ils m’ont ainsi pris pour un charlot en finissant par me dire que : pour un professionnel j’étais bien courageux et docile d’être resté 10h assis sur une chaise où trimbalé de service en service…

Ensuite, le médecin de l’équipe m’a trouvé un rendez-vous pour jeudi à 18h à la clinique du parc. Sympa mais tard pour un sportif qui veut revenir au plus vite car le temps pour lui est le nerf de la guerre !

 

 

 

C’est alors que j’ai appelé mon médecin de famille (quand j’étais chez mes parents) Mardi matin. Il m’a trouvé un rendez-vous chez un spécialiste dans l’après midi : bravo !!!

A la sortie, il veut bien m’opérer mais il m’a dit que la guérison ne serait pas plus courte car il aurait fallu le faire au plus tard mardi.

Ensuite, mercredi je suis allé au Centre Médico Sportif de Gerland pour rencontrer le docteur Ferret, médecin de l’équipe de France de Foot. En analysant mes radios il a vu que le déplacement de la clavicule avait tendance à se réduire. Pour moi, étant donné que l’opération n’aura lieu que mercredi, il m’a dit que la meilleur chose serait de garder les anneaux et laisser cicatriser comme ça car l’opération anéantirai tout les bienfaits de cette première semaine de convalescence.  

 

 

 

Voilà pour mon parcours du combattant ces 3 derniers jours. Heureusement que ma maman a pu demander à ma sœur de la remplacer à la ferme pour venir 2 jours à la maison car ma femme était en déplacement à Paris. Moi je ne pouvais pas m’occuper de Maxime car avec un bras ce n’est pas possible.

Dans tout mon malheur actuel il y a eu de belles choses comme les coups de téléphone de tous mes coéquipiers de l’équipe. C’est le genre de chose qui fait énormément plaisir. Je peux rajouter aussi tous les commentaires que je reçois sur le blog, c’est très réconfortant. Merci aussi à tous mes amis qui m’ont envoyé leurs messages de sympathie.

 

 

 

Je vous tiens au courant dès que j’ai des nouvelles supplémentaires.

 

 

Repost 0
13 mars 2006 1 13 /03 /mars /2006 09:06
j'ai chuté, j'ai la clavicule gauche cassée je pars à l'hôpital
Repost 0
11 mars 2006 6 11 /03 /mars /2006 21:44

Veille de Paris Troyes

 

Samedi 11 Mars 2006 :

 

Les coureurs Agritubel :

 

 

En arrivant à Melun où nous sommes logés, la pluie, le froid, et le vent. Pas possible d’aller faire 1h30 de décontraction sur le vélo à l’extérieur car toute la semaine je me suis entraîné sous la pluie ; alors pas la peine d’aller en rajouter une couche, d’autant plus que j’ai déjà un petit peu mal à la gorge.

Vivement que ce temps pourris s’arrête car physiquement et mentalement ça commence à être dur. Dans l’équipe, il y en a plusieurs qui sont aussi malades. A croire qu’il n’y a que nos copains de Paris-Nice qui s’en sortent et qui font parler de l’équipe.

J’espère que demain nous allons pouvoir tenir notre rang et faire face car tout le monde ne regardera qu’une chose : comment piéger les coureurs d’Agritubel. Il va donc falloir être présent physiquement pour s’en sortir honorablement.

 

Sinon, demain je suis dans la région natale de ma maman, alors je pense que je vais avoir beaucoup de membres de ma famille qui vont venir me voir au départ et sur le parcours. Vu la température fraîche annoncée il va falloir qu’ils soient courageux ou bien couvert.

 

Repost 0
5 mars 2006 7 05 /03 /mars /2006 16:07

Les Monts du Lubéron

 

 

 

Dimanche 5 Mars 2006 : 160km, 42moy

 

Les coureurs Agritubel : Canouet, Coutouly, Bergès, Olivier, Sinner, Plouhinec, Agnolutto, Jonhson, Robin, Buffaz

 

            Au réveil ce matin, nous avions du soleil et du ciel bleu qui nous attendaient derrière les rideaux. Cependant la température annoncée n’allait pas dépasser les 8°C et le vent allait soufflé jusqu’à 100 km/h en rafale.

 

            En ce qui me concerne, après une semaine de doute passée à soigner ma crève, je me suis retrouvé Samedi matin avec un début de gastro. Juste avant de prendre le train pour Aix en Provence ça allait encore mais dans le train, les choses ont empiré ; je ne vous fais pas un dessin.

            J’ai quand même décidé d’attendre le dimanche matin pour voir si je pouvais quand même prendre le départ.

            Ça allait un peu mieux, j’ai pris le départ et dans la première moitié de course ça allait plutôt bien. J’étais surpris de pouvoir aider un peu l’équipe en sautant dans les coups ou en remontant les copains pour que l’on reste devant. En effet, comme nous étions le seule équipe continentale pro nous n’avions pas le droit à l’erreur.

            Tout a bien commencé, puisque dans la première échappée de 10 coureurs nous en avions 3 de chez nous. Mais Auber s’est mise à rouler et ils ont considérablement réduit l’écart. Au bout de 100km le regroupement devenait inévitable mais moi c’est le moment où mes forces m’ont lâché. J’ai encore abandonné.

Finalement, Coutouly termine 3ème de l'épreuve. C'est pas la victoire mais difficile de gagner quand on est attendu et surveillé par tout le reste du peloton. J'espère que l'on pourra faire mieux sur Paris-Troyes, mais la situation sera identique à aujourd'hui, alors il va falloir être suffisament malin pour déjouer tous les pièges que les autres équipes vont nous tendre.

 

 

Repost 0
28 février 2006 2 28 /02 /février /2006 10:48

Kuurne – Bruxelles – Kuurne

 

Dimanche 26 Février 2006 : 192km, 40moy

 

Les coureurs Agritubel : Canouet, Coutouly, Bergès, Olivier, Sinner, Dekkers, Baranoskas, Buffaz

 

 Het Volk, de D. Pinget

 

            De nouveau un froid glacial, ( cf photo) accentué par un vent soufflant entre 50 et 60 km/h. ça n’allait pas arranger mon cas car la nuit passée j’ai mal dormi en raison du nez bouché. J’ai de nouveau choppé la crève.

 

 

 

            Dès le départ, j’ai vite compris que les jambes étaient de cotons à cause de la maladie. J’avais beau vouloir m’accrocher, je n’avais pas assez de force pour le faire. Au bout de 50 km seulement j’ai déjà fait un stage dans la file des voitures suiveuses. Je peux vous dire que en arriver là aussi vite dans la course, c’est dur pour le moral. D’autant plus que la semaine dernière ça allait plutôt bien dans les cols du Haut Var. Encore une fois, je peux dire qu’il faut vraiment profiter quand la forme est là pour mettre la balle au fond.

 

 

 

            Maintenant je pense devoir prendre 2 jours sans vélo pour bien me soigner. Cela ne m’arrange pas car j’espérais arriver en forme pour les Monts du Lubéron. En effet, c’est pas dis qu’un peu de repos me sera forcément préjudiciable mais un tel contre temps ne donne pas un excès de confiance en soi.

 

 

Repost 0
25 février 2006 6 25 /02 /février /2006 19:49

Het Volk

Le 25 Février 2005

Coureurs Agritubel : Bergès, Canouet, Olivier, Baranoskas, Dekkers, Coutouly, Sinner, Buffaz

Départ dans le froid mais avec un super beau soleil; fait très rare pour la belgique.

Pour moi la course ne s'est pas bien passée, j'ai abandonné au ravito au bout de 100km. La forme n'est pas là, je me sens aussi un peu grippé! *

Demain, c'est Kuurne-Bruxelle-Kuurne, j'espère que ça ira mieux sinon je ne sais plus quoi penser.

 

 

Repost 0