Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Site officiel de Mickaël BUFFAZ, coureur cycliste professionnel
  • Site officiel de Mickaël BUFFAZ, coureur cycliste professionnel
  • : Carrière cycliste de Mickaêl Buffaz, sa saison, ses news, ses résultats
  • Contact

Mickael Buffaz

Cliquez sur la photo pour allez à la page d'accueil

BlogBuffaz2.jpg

Recherche

Partenaires

Texte Libre

 

23 novembre 2006 4 23 /11 /novembre /2006 13:57

Soirée dansante UCG et Fan CLUB

 

Samedi 18 Novembre 2006 :

Salle Polyvalente de Prévessin-Moëns (01)

 

            Après un grand mouvement de sollicitations durant la saison, je me suis enfin décidé à créer un fan club et organiser (enfin presque) une soirée pour les membres et les futurs membres.  

            En effet, c’est après avoir reçu une invitation de l’Union Cycliste Gessienne (mon tout premier club) que nous est venue l’idée de coupler cette invitation avec l’annonce officielle de la création de mon fan club.

 

 

 

            Alors, l’équation est simple, pour tout ceux qui se sentent frustrés de ne me voir que quelques secondes entre 2 portes de bus, à l’arrivée ou au départ d’une course, n’hésitez pas à venir à cette soirée car elle nous permettra de prendre du temps pour discuter ensemble, signer des autographes, adhérer au fan club…

 Tout au long de la saison, mes parents me disent que de nombreuses personnes sont venues me voir aux Tour de l’Ain, par exemple, mais qu’elles sont déçues de n’avoir pu me parler. Et bien oui, c’est comme ça, le problème de ce métier : dès le lendemain on repart pour une étape alors il faut se reposer et en plus on est pas tout seul, on doit suivre le planning de l’équipe.

C'est pourquoi la mise en place du fan club me permettra d'être encore plus proche de tous ceux qui me soutiennent grâce à la diffusion d'informations très régulières et l'organisation d'évènements pour pouvoir nous retrouver. (ça donne une raison d'exister au fan club)

            Voilà, je ne peux donc pas faire mieux que de vous inciter à venir ce 18 novembre. Les cartes sont en vente chez mes parents au 0450410494 ou par l’intermédiaire de l’UCG.

Repost 0
2 novembre 2006 4 02 /11 /novembre /2006 14:29

Cyclo Cross de DIjon

Mercredi 1er Novembre  2006 : 1h

 

 

Résultat :  entre 20 et 25

 

 

            C’est un peu la reprise quand arrive le cyclo cross de Dijon. A oui le réveil est difficile d’autant plus que le parcours est très tourmenté.

            En tant que non spécialiste je m’en suis bien sorti.

            J’attends les résultats exacte pour vous en dire plus, mais si non je peux insister tout particulièrement sur le public dijonnais qui est venu en masse (et c’est peu dire) et avec beaucoup d’enthousiasme et de ferveur malgré le froid. Ça fait plaisir à voir et les organisateurs doivent être satisfait… J’espère que dans notre région les choses évolueront dans le même sens à l’avenir.

Repost 0
20 octobre 2006 5 20 /10 /octobre /2006 08:05

Pour recevoir les résultats il vous suffit de m'envoyer votre demande en cliquent sur contact en bas de la page

Repost 0
13 octobre 2006 5 13 /10 /octobre /2006 07:23

Paris - Tours

 

Dimanche 8 Octobre 2006 : 253km

 

 

Les coureurs Agritubel : Dekkers, Baranoskas, Jonhson, Balciunas, Olivier, Sinner, Buffaz

 

 

            Ah, Paris-Tours… Je n’ai pas grand-chose à dire si ce n’est que le vélo ça ne s’invente pas et on ne peut pas tricher. Avec mes douleurs intestinales je n’ai pas pu m’entraîner beaucoup la semaine précédente et bien ça se paye cache. J’ai fait 50km dans le peloton et 80 avant d’être pressé par la voiture balaie.

 

            Si non à part ça la course a été rendue très difficile par le vent de côté, de sorte que le peloton à l’arrivée était moins conséquent que celui dans le balaie.

 

            Voilà, maintenant je vais me consacrer à la préparation de ma gentleman et ensuite aux vacances.

Repost 0
6 octobre 2006 5 06 /10 /octobre /2006 16:04

Paris Giens - Bourges

 

Jeudi 5 Octobre 2006 : 194km

 

 

Les coureurs Agritubel : Dekkers, Baranoskas, Jonhson, Pineau, Olivier, Buffaz

 

 

            Paris-Bourges, dernière manche de la coupe de France, mais aussi dernière chance pour beaucoup de clôturer en beauté cette campagne 2006.

 

            Pour ma part, après 2 semaines sans entraînement correct en raison de problèmes intestinaux je ne m’attendais pas à faire plus de 30km en course. En effet c’est le maximum que j’arrivais à faire à l’entraînement avant que la douleur ne me force à rentrer. Et bien, les sensations ont été différentes cette fois puisque j’ai fait plus de 160km avant d’être obligé d’abandonner. Mais avant cela j’ai pu aider l’équipe en protégeant du vent les plus motivé de l’équipe. Cela ne les a pas aidé à faire un super truc mais pour ma part ; j’ai la satisfaction

d’avoir fait mon travail.

            Voilà, au final c’est Voeckler qui gagne et

Mondory, quant à lui gagne le classement général de la coupe de France. Par équipe, c’est Bouygues telecom qui rafle la mise.

 

            Dimanche, il ne reste plus que Paris – Tours avant les vacances !!!

 

 

 

Repost 0
24 septembre 2006 7 24 /09 /septembre /2006 08:23

GP Delta Profonde

 

Samedi 23 Septembre 2006 : 199km

 

 

Les coureurs Agritubel : Canouet, Dekkers, Baranoskas, Jonhson, Buffaz

 

 

            Après rendue très agitée par mon collègue de Chambre Gilles Canouet, qui s’est levé un grand nombre de fois à cause de problèmes gastriques. Le réveil a donc été très difficile mais je n’avais pas encore mal au ventre alors c’était l’essentiel.

Au départ nous étions tous plus ou moins rassuré en voyant que le vent légendaire de la Hollande était moins fort que prévu. Cela annonçait donc une course complètement différente.

Dès le départ on s’est vite rendu compte que le vent n’était pas assez fort pour créer des bordures alors le stress en moins on a tous essayé chacun notre tour d’aller dans les coups. Très rapidment le peloton a donné un bon de sortie à 3 hommes. Un aussi petit groupe était donc très facile a contrôlé pour les équipes de sprinter. Au bout de 40km, Gilles Canouet a abandonné en raison d’un mal de ventre trop intense. Quant à moi je commençais à ressentir la même douleur. Une visite au médecin de la course pendant l’épreuve pour prendre des cachets n’y a rien fait. J’ai aussi été contraint à l’abandon au bout de 130km.

Jonhson a essayé à 15km de l’arrivée mais il fut repris à 2km du but. Notre sprinter, Dekkers, a été bousculé à 500m, il n’a donc pu jouer pleinement sa chance ; il termine 20e.

Après la course, on s’est aperçu que tout le monde était malade. Je pense que l’on a été victime d’une intoxication alimentaire à l’hôtel.

Voilà, maintenant 1 semaine à la maison, mais on va malgré tout essayer de garder la forme pour Paris-Bourges et Paris-Tours.

Repost 0
20 septembre 2006 3 20 /09 /septembre /2006 15:34

Grand Prix de Lichteverlde

 

 

 

Mercredi 20  Septembre 2006 : 180km, 43moy

Les coureurs Agritubel : Canouet, Baranoskas, Dekkers, Jonhson, Buffaz

 

            Nous voilà en Belgique pour cette course. Un beau soleil mais beaucoup de vent, ce qui laisse présager une course avec beaucoup de bordures. Cet aspect met beaucoup de stress dans l’esprit des coureurs car tout peu se jouer sur une histoire de placement.

            Tout c’est très vite confirmé puisque dès le 10ème kilomètre il y avait 4 ou 5 bordures. Moi je n’étais jamais très bien placé mais jamais trop loin non plus. Souvent dans le deuxième groupe j’ai bien cru que je n’arriverais pas à faire plus de 100km tant le vent opérait sa sélection et en plus dans le peloton ça frottait vraiment fort. Je crois que c’est ça le plus dur. Tout le monde frotte pour gagner une place, ça saute sur les trottoirs, ça s’écarte au dernier moment devant un danger. Je me demande comment on fait pour qu’il n’y ait pas plus de chute.

            Ensuite, bizarrement au bout de 90-100km, le rythme s’est considérablement réduit, à un moment où tout le monde était regroupé. J’en ai profité pour tenter une échappée. Ça a duré une vingtaine de kilomètres. Ensuite on s’est fait reprendre et Jonhson est ressorti dans le groupe de contre. D’ailleurs se fut le bon coup puisque ces 14 là sont allés au bout. Moi j’ai eu la chance de ressortir ensuite dans un groupe de 18 lorsqu’il y avait au moins 5’ d’écart. Je dis que j’ai eu de la chance c’est parce que tout le peloton a dû abandonner au kilomètre 160 en passant sur la ligne, pour cause de hors délai.

            A l’arrivée vent de face, j’ai tenté de faire le sprint mais bloqué au moment où je remontais j’ai été bloqué et je ne termine que 7ème du sprint et par chance puisque je suis le seul à ne pas tomber juste après la ligne dans une chute idiote mais lourde de conséquence. En effet, j’ai vu un mec en ressortir avec son vélo coupé en deux et un autre avec une fracture de la clavicule ! Tient, tient !!

Durant cette course j'ai pu voir pour la dernière fois de l'année sur une course Delphine Pinget, la photographe officiel du fan club. Merci pour toutes les photos de cette année!!

 

            Ensuite, je suis rentré en vélo derrière la voiture pour rallonger d’une heure en perspective de Paris-Tours et surtout parce que j’ai peur que samedi au GP Delta je ne puisse pas aller au bout. Il parait que là-bas le vent est pire qu’en Belgique…

Repost 0
18 septembre 2006 1 18 /09 /septembre /2006 07:06

 

 

Grand Prix d’Isbergues, cf

 

Dimanche 17  Septembre 2006 : 200km,

 

Les coureurs Agritubel : Canouet, Bergès, Ravaleu, Salmon, Dekkers, Jonhson, Coutouly, Buffaz, Laurent

 

            Forfait au Gp d’Isbergues.

 

            En effet, après le gp de Wallonie j’ai ressenti une douleur au genou et au ventre. Une visite chez l’osthéo et la douleur au genou s’est vite réglée mais au niveau du ventre les choses ont été moins rapides. Le vendredi ça s’est transformé en gastro et samedi j’ai pris la décision Gilbert 2ème devant Vasseur 1erd’appeler l’équipe pour déclarer forfait. Je ne voulais pas monter à la course diminué physiquement avec pour seul issu inévitable : l’abandon.

            J’en ai profité pour rouler tranquillement pour ne pas épuiser plus l’organisme et pas trop perdre de forme. Je pense que pour mercredi ça sera encore un peu juste mais pour la suite ça devrait aller mieux.

 

 

 

 

Repost 0
14 septembre 2006 4 14 /09 /septembre /2006 19:49

Grand Prix de Wallonie, 1.1

 

 

 

Mercredi 13  Septembre 2006 : 200km, 39moy

 

Les coureurs Agritubel : Canouet, Bergès, Ravaleu, Salmon, Mercado, Calvente, Coutouly, Buffaz, Laurent

 

 

 

            J’ai pris le départ de cette course avec beaucoup d’ambition car l’année passée j’y avais terminé meilleur grimpeur.

            Rapidement, des tentatives d’échappée mais au bout de 30 km une bosse de 4km a mis tout le monde à sa place. J’ai attaqué cette bosse bien placé puisque en 10ème position derrière Bonen et Gilbert. Mais à 1,5km du sommet j’ai craqué et là, j’ai perdu aussi le moral. J’ai très vite reculé à l’arrière du peloton. Finalement, au sommet on était qu’à 40 secondes de la tête alors j’ai essayé de relancer un coup mais c’est le contre qui a réussi à partir et à rentrer sur l’avant avec Christophe Laurent. Ce qui faisait que dans le groupe de 40 en tête nous avions 5 coureurs de chez nous dont Salmon qui termine 4ème.

            Ma prochaine course sera le Grand Prix Icebergues Dimanche.

 

 

Repost 0
10 septembre 2006 7 10 /09 /septembre /2006 18:27

Grand Prix de Fourmies, 1.1

 

Dimanche 10 Septembre 2006 : 200km, 42,8moy

 

 

Les coureurs Agritubel : Canouet, Bergès, Ravaleu, Salmon, Mercado, Calvente, Coutouly, Buffaz

 

 

            Après avoir discuté avec la famille Page au départ j’ai eu le temps pour une petite interview avec Sport +. C’était bien sympa.

            Ensuite il n’a pas fallu beaucoup de temps pour que les premières tentatives d’échappées viennent secouer le peloton. J’ai bien essayé de me glisser dans l’une d’elle mais on n’a jamais pris suffisamment d’avance. Par contre lors d’un contre, Bergès et Mercado se sont retrouvé dans un bon coup qui a compté jusqu’à 1’ d’avance. Mais les Tenax, et Relax ont roulé parce qu’ils n’avaient personnes devant. Pourtant ils ont vraiment eu du mal à boucher le trou. On a vraiment cru pendant un moment que le bras de fer allait tourner en faveur des 15 échappées.

            Une fois le regroupement opéré, ce fut la porte ouverte à de nouvelles échappées. Vu la rapidité du départ, je savais que la bonne n’allait pas mettre beaucoup de temps pour partir. J’ai fait l’effort pour remonter Coutouly à l’avant du peloton avant le regroupement. Ça a failli marcher car il y a eu seulement 2 coureurs suffisamment costaud pour ressortir et Coutouly, parti à contre temps, a manqué de rentrer pour à peine 30 mètres. Les 2 de devant ne l’ont pas vu et donc pas attendu. Dommage parce que à trois ils auraient eu plus de chance d’aller au bout. En effet pendant de longues minutes le peloton s’est complètement arrêté de rouler et personne ne voulait assurer la poursuite : les échappées ont pris jusqu'à 10 minutes.

            Et pourtant sous l’impulsion des Rabobank, le peloton a fait la jonction à 15km de l’arrivée. C’est ce moment qu’à choisi Gilbert pour attaquer. Un groupe de 10 dont Salmon s’est donc formé avec 15 ou 20 secondes d’avance sur la ligne d’arrivée avant le dernier tour de 11km. Dans une bosse du circuit Gilbert a attaqué avec deux coureurs dans sa roue mais sans Salmon qui a payé les efforts de son retour. A 2 km de l’arrivée, une nouvelle attaque de Gilbert lui a permis de partir seul vers la victoire. Les tentatives de Canouet dans les derniers kilomètres ne lui ont pas permis de recoller ou de sortir du peloton. C’est donc pour la 4ème place que le peloton groupé s’est présenté pour le sprint. Pour ma part, ça frottait beaucoup trop pour que je prenne part à ces débats.

            Mercredi il y a le grand prix de Wallonie, une course beaucoup dur de par son relief. J’espère bien y figurer.

 

Repost 0