Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Site officiel de Mickaël BUFFAZ, coureur cycliste professionnel
  • Site officiel de Mickaël BUFFAZ, coureur cycliste professionnel
  • : Carrière cycliste de Mickaêl Buffaz, sa saison, ses news, ses résultats
  • Contact

Mickael Buffaz

Cliquez sur la photo pour allez à la page d'accueil

BlogBuffaz2.jpg

Recherche

Partenaires

Texte Libre

 

17 février 2007 6 17 /02 /février /2007 18:02

Tour Méditerranéen


 

 Les coureurs Cofidis : Chavanel, Augé, Duclos Lassale, Farrar, Moinard, Buffaz, Bessy et Sutton

 

Samedi 17 Février 2007 : Etape 5 : LA CRAU -  LA GARDE ( 145 km)

Dès le départ, un GPM de deuxième catégorie s'annonce avec 4km d'ascension.
Les coureurs ne sont pas déçus... un gros raidar à passer avec le 39x23 ...
Mickaël permet à son coéquipier Moinard de bien se placer pour les points GPM au passage du col, mais à bout de force, Mickaël ne peut marquer de points derrière lui. Moinard prend la 2ème place du GPM et assure définitivement son maillot de meilleur grimpeur. Une bonne chose pour Cofidis !

Ensuite, dès le début de la descente, deux hommes se détachent, et comme la Caisse d'Epargne ne réagit pas, ils prennent de l'avance rapidement (jusqu'à 6'30").

A 50 km de l'arrivée, les équipes de sprinters (Crédit Agricole, Milram, Acqua Sapone) décident de rouler. Et comme souvent, les deux hommes échappés se font reprendre à 5 km de l'arrivée.

Et là, une grosse chute se produit : Mickaël voit plusieurs coureurs, juste devant lui, s'enrouler autour d'un poteau. Tous les coureurs sont donc bloqués sauf ceux qui étaient juste devant.

L'écart entre les deux groupes est d'environ 2' sur la ligne d'arrivée.

Mickaël ressent de la fatigue et a mal aux jambes car il n'a pas assez récupéré de la veille.
Normal, semble-t-il, vue la débauche d'énergie déployée durant les trois derniers jours...


Classement de l'étape:
1 BALDUCCI
11 DUCLOS LASSALE (COFIDIS) à 10"
63 CHAVANEL (COFIDIS) à 10"
72 SUTTON (COFIDIS) à 10"
97 AUGE (COFIDIS) à 2'41"
103 BESSY (COFIDIS) à 2'41"
117 MOINARD (COFIDIS) à 2'41"
118 BUFFAZ (COFIDIS) à 2'41"
abandon de FARRAR (COFIDIS)


Classement de la montagne:
1 MOINARD (COFIDIS) 35 pts
2 BUFFAZ (COFIDIS) 17 pts
3 BESSY (COFIDIS) 13 pts


Classement général :
1 GUTTIEREZ (C.E.)
32 CHAVANEL (COFIDIS) à 5'04"
53 MOINARD (COFIDIS) à 7'57"
57 BUFFAZ (COFIDIS) à 9'39"
67 BESSY (COFIDIS) à 12'42"
70 DUCLOS LASSALE (COFIDIS) à 13'26"
103 AUGE (COFIDIS) à 19'54"
121 SUTTON (COFIDIS) à 25'34"

Repost 0
16 février 2007 5 16 /02 /février /2007 20:20

Tour Méditerranéen


 

 Les coureurs Cofidis : Chavanel, Auge, Duclos Lassale, Farrar, Moinard, Buffaz, Bessy et Sutton

 

Vendredi 16 Février 2007 : Etape 4 : GREASQUE -  TOULON (Mt Faron) ( 98 km)


Dès le départ, Mickaël s'échappe de nouveau, en compagnie de Dumoulin pendant environ une quinzaine de kilomètres. Ils sont ensuite repris progressivement par l'avant-garde du peloton.
Le col de l'Espigoulier (GPM 1; 32ème km) se profile, l'équipe Cofidis se remet au travail afin de consolider leur maillot de meilleur grimpeur (Moinard). Mickaël emmène le sprint au sommet : 1er Moinard   2ème Mickaël   3ème Bessy    et voilà, du bon travail d'équipe, des points en plus pour le maillot !
La descente est faite à bloc par Mickaël, Bessy, Chavanel entre autres, ce qui permet à un groupe de 6 coureurs (dont Mickaël) et un groupe de 4 de se détacher du peloton.
Mais le regroupement s'effectue au sommet du col de l'Ange.
C'est un peloton groupé (ce qu'il en reste) qui arrive au pied du Mont Faron et Mickaël en fait bien partie.
Mickaël termine 2ème de l'équipe et remonte au général.
C'est avec une grande satisfaction qu'il apprend sa sélection pour le Tour du Haut Var.
Son état de forme est tellement bon qu'il a été félicité par les dirigeants et les coureurs de Cofidis, ce qui lui a fait très plaisir...

Classement général de la montagne :
1 MOINARD AMAEL (COFIDIS) 31 pts
2 BUFFAZ MICKAEL (CODFIDIS) 17 pts
3 BESSY FREDERIC (COFIDIS) 13 pts

Classement de l'étape :
36 MOINARD à 3'15"
48 BUFFAZ à 4'14"
49 CHAVANEL à 4'26"

Classement général :
1 GUTTIEREZ (CAISSE d'EPARGNE)
35 CHAVANEL (COFIDIS) à 5'04"
38 MOINARD (COFIDIS) à 5'26"
51 BUFFAZ (COFIDIS) à 7'08"
65 BESSY (COFIDIS) à 10'11"
74 DUCLOS LASSALE (COFIDIS) à 13'26"








Repost 0
14 février 2007 3 14 /02 /février /2007 19:45

Tour Méditerranéen


 



 Les coureurs Cofidis : Chavanel, Auge, Duclos Lassale, Farrar, Moinard, Buffaz, Bessy et Sutton

 

Mercredi 14 Février 2007 : Etape 1 : Contre-la-Montre par équipe -  Gruissan-Gruissan ( 26,2 km)

 


Mickaël termine le contre-la-montre avec trois de ses coéquipiers (Sylvain Chavanel, Amael Moinard et Tyler Farrar).

En effet, à 15 km de l'arrivée, l'équipe Cofidis n'est plus constituée que de 4 coureurs sur les 8 au départ. Sylvain Chavanel est impressionnant et le plus fort...

Mickaël finit donc bien avec de très bonnes sensations.

L'équipe COFIDIS termine à la 7ème place.

 

Classement de la 1ère étape :

1. GCE - CAISSE D'EPARGNE en 31'54
2. FDJ - LA FRANCAISE DES JEUX en 32'09 à 15"
3. TCS - TINKOFF - CREDIT SYSTEMS en 32'11 à 17
4. LIQ - LIQUIGAS en 32'36 à 42
5. LAM - LAMPRE FONDITAL en 32'39 à 45
6. MRM - TEAM MILRAM en 32'48 à54
7. COF - COFIDIS en 32'51 à 57
8. ASA - ACQUA SAPONE - CAFFE MOKAMBO en 32'54 à 1'00
9. C.A - CREDIT AGRICOLE en 33'00 à 1'06
10. BGT - BOUYGUES TELECOM en 33'09 à 1'15
11. A2R - AG2R PREVOYANCE en 33'15 à 1'21
12. AGR - AGRITUBEL en 33'32 à 1'38
13. UNI - UNIBET.COM en 33'32 à 1'38
14. FLM - CERAMICA FLAMINIA en 33'56 à 2'02
15. MIE - MICHE en 34'21 à 2'27
16. ELK - ELK HAUS - SIMPLON en 34'27 à 2'33
17. DFL - DFL CYCLINGNEWS - LITESPEED en 35'40 à 3'46 "


 

 

Mercredi 14 Février 2007 : Etape 2 : Gruissan-Agde ( 107 km)


Cette étape de l'après-midi a été parcourue sous une forte pluie...
Un homme s'extirpe du peloton dès le début.
Mickaël fait le grimpeur du 19ème km et passe en 3ème position.
A 50 km de l'arrivée, la "Caisse d'Epargne" décide de mettre en route car l'écart avec l'homme de tête est d'environ 10'.
Beaucoup de bordures se forment à cause du vent de côté.
A environ 25 km de l'arrivée, une grosse chute dans le peloton se produit : le peloton se casse en 4 ...
Mickaël fait partie du 1er groupe avec 4 de ses coéquipiers (Auge, Chavanel, Duclos Lassale et Farrar). Ce groupe rejoint l'homme de tête : ils sont 23 à pouvoir jouer la gagne.
Mais à 5 km de l'arrivée, à cause d'une chaussée très glissante, une nouvelle chute se produit dans ce groupe et Mickaël chute aussi. Il se relève sans mal, mais malheureusement, il s'aperçoit qu'il a crevé...
Il doit attendre le 4ème groupe pour se faire dépanner...

Mickaël est satisfait malgré cela et a toujours de bonnes sensations sur son vélo.

Classement de la 2ème étape :
1er : BANNATI en 2h46'33"
7ème : DUCLOS LASSALE à 6"
12ème : CHAVANEL
18 ème : AUGE
66ème : FARRAR à 1'12"
87ème : BESSY
103ème : SUTTON
114ème : MOINARD à 1'39"
117ème : BUFFAZ à 2'22"



Mickaël est 84ème au général.


Jeudi 15 Février 2007 : Etape 3 : Saint-Cannat - Marseille ( 158 km)


Mickaël a été le premier à attaquer au kilomètre 8 en compagnie de Dumoulin et de Pauriol.
En effet, bien placés dans l'ascension d'un col de 2km, ils sont sortis au sommet.
Cependant, ils sont repris au km 15 malgré une descente rapide.
Puis, c'est au tour de son coéquipier Moinard de contrer; le peloton ne le prend pas en chasse.
Mickaël passe en 2ème position au 1er GPM (km 47)suivi de son coéquipier Bessy, puis 2ème aussi au 2ème GPM (km 65) (suivi toujours de Bessy) puis 2ème aussi au 3ème GPM (suivi par 2 de ses coéquipiers):
Tout ceci confirme un gros travail de l'équipe Cofidis afin de ravir le maillot de la montagne.
Son coéquipier Moinard, toujours en tête, va ainsi revêtir le maillot du meilleur grimpeur.
Moinard est repris à 14 km de l'arrivée par Ignatief, puis laché.
Ignatief gagne l'étape en solitaire avec 15" d'avance sur le peloton.
Mickaël termine avec le peloton.

Mickaël se sent mieux de jours en jours.
Aujourd'hui, il a vu toute l'équipe travailler : ceci l'aide à prendre du plaisir sur un vélo et c'est vraiment ce qu'il cherche.
Toute l'équipe s'est mobilisée pour assurer le maillot de grimpeur et prendre le maximum de points.

Classement de la montagne :
1er : Moinard   21 pts
2ème : Buffaz   10 pts  


Repost 0
28 janvier 2007 7 28 /01 /janvier /2007 20:43

Cyclo cross de Miribel Jonage

 

 

Samedi 27 Janvier 2007 :

 

 

Déplacement : avec Fred Annequin et Pierre Serre

 

 

            Avec le froid qu’il régnait sur la France ce jour là, j’ai préféré aller faire un cyclo cross plutôt que de m’entraîner seul pour faire mon travail spécifique.

            Je suis parti en vélo de chez moi pour rejoindre le parc de Miribel - Jonage où mon super mécano Fred Annequin m’attendait avec mes affaires de rechange. Après être allé chercher le dossard, nous nous sommes préparés et nous sommes allés reconnaître le circuit et terminer notre échauffement. On s’est très vite aperçu que le terrain dégelait à la faveur d’un réchauffement du temps qui n’était pourtant pas perceptible. En effet, le vent relativement fort nous procurait un ressenti de température négative. Plus on s’approchait de l’heure du départ et plus le circuit devenait une vraie patinoire. Cela favorisait donc les spécialistes de la discipline et en l’occurrence les rois de la glissade et du dérapage contrôlé, mais certainement pas moi ; à tel point que j’ai hésité à prendre le départ. La veille j’ai appris que Mourey (de la FDJ) avait dû déclarer forfait pour les championnats du monde de cyclo cross car il s’était blessé à l’entraînement.

            Finalement, c’est prudemment que j’ai pris le départ. Parti en dernière position, je passais tout de même le premier virage en 3ème position. Mais c’est ensuite que j’ai eu dû mal à me lâcher. La peur de la chute dans les virages en dévers ou même dans le champ du parc se faisait vraiment sentir. Je n’arrivais pas à maîtriser mon vélo avec assurance car dans tous les virages le vélo partait en travers. Finalement au bout de 3 des 10 tours j’ai pris un peu d’assurance et j’ai commencé à remonter dans le classement. Je me suis arrêté à la 5ème place. Je suis assez content de mes progrès techniques même s’il y a encore beaucoup de chemin à faire. Par contre, je me suis aperçu que sur un circuit aussi technique il m’était impossible de me mettre à 100% de mes moyens.

Repost 0
25 janvier 2007 4 25 /01 /janvier /2007 13:00

 

Présentation de l’équipe Cofidis

 

 

Jeudi 25 Janvier 2007 :

 

 Au Cirque du Grand Céleste, 22 Rue Paul Meurice – 75020 PARIS à 11h00

 

 

            Nous partirons donc de notre Hôtel, le Novotel de Bagnolet en bus vers 9h30 pour rejoindre le lieu de la présentation.

 
            Quand vous recevrez ce message nous serons à la fin de la présentation ou tout juste dans le train pour rentrer chez nous. C’est donc en exclusivité que vous découvrez les nouvelles couleurs 2007 de Cofidis.

  

 

       






   





 

 

Les autres photos de la présentation ainsi que le design du maillot vu de l'arrière ne seront visibles que pour les membres de mon fan club.


Cette présentation sert à présenter le maillot et les coureurs à la presse. C ’est un bon moyen de permettre aux journalistes de faire leurs stocks de photos de chaque coureur. A part ça il n’y a pas vraiment d’autre intérêt, mais c’est un passage obligé pour nous. De plus, il y a la photo de famille à la fin qui lance véritablement la saison.

            A part les journalistes et les différents sponsors de l’équipe, il n’y aura personne d’autre de présent. Même les coureurs ne peuvent pas inviter une personne de leur famille. Je pense que c’est un problème de place, peut être !

            Pendant cette présentation, les coureurs sont présentés un par un, en terminant par les leaders de l’équipe; ensuite le manager décrit les objectifs sportifs de l’équipe et pour finir, il répond aux questions des journalistes présents. Bien sûr, tout cela est orchestré par Daniel Mangeas le speaker officiel du cyclisme. Vous pouvez constater que tout est bien ficelé et que nous ne pouvons que suivre le fil de cette journée, nous n'avons pas beaucoup le loisir de nous exprimer à moins que Mangeas ne nous y invite…

   
            Tout cela, nous allons le répéter 1 heure avant le début de la présentation.

J’espère que l’on recevra nos cartes postales. Je ne sais pas si elles sont déjà prêtes mais j’ai hâte de les avoir.

 

 

 

 

 

Repost 0
23 janvier 2007 2 23 /01 /janvier /2007 17:21

Travail avant le départ à l’entraînement

 

Stage à St Aygulf :

 

Mardi 23 Janvier :

 

 

 

            Nous n’en parlons pas beaucoup, mais vous devez savoir qu’il y a beaucoup de monde qui travail pour que nous puissions pratiquer notre sport dans les meilleures conditions.

 

            Ci-contre Eric, l’un des 8 mécanos qui s’affère pour terminer la préparation du matériel avant le départ à l’entraînement. Il faut vérifier les vélos, gonfler les roues, prévoir le matériel de rechange pour les voitures suiveuses…

 

 

 

           

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

Vous pouvez voir ici une partie des 30 vélos alignés le long du camion.

 

 

 

 

 

 

 

  

 

Ensuite, il y a les Kiné et les assistants qui nous préparent les bidons et le ravito en fonction de la durée de l’entraînement qui va suivre.

Repost 0
22 janvier 2007 1 22 /01 /janvier /2007 10:03

Chute dans une descente

 

 

Stage à St Aygulf :

 

 

Samedi 20 Janvier :

 

 

            Notre parcours aujourd’hui passait par Fréjus -  puis le bord de mer jusqu’à Mendelieu pour monter ensuite le Tanneron avant de revenir par Faillence, Draguignan, Le Muy, St Maxime, St Aygulf.

            C’est dans la descente du Tanneron que tout s’est passé. Je faisais la descente en tête et je sentais mon vélo déraper légèrement dans chaque virage, à tel point que je croyais avoir crevé. Je prévoyais donc de m’arrêter au moment où le bruit caractéristique de la chute est apparu de l’arrière du groupe. J’ai tout de suite compris que je n’avais pas crevé. Après avoir fait demi tour et vu Chavanel, Huguet, Harry, et Hartman se relever tant bien que mal je suis allé prévenir la voiture qui nous protégeait à l’avant dans les descentes.

            Au retour sur le groupe, le bilan ne faisait état que de quelques bleus et d’une patte de dérailleur brisé pour Huguet, dons fin de la sortie de vélo et retour en voiture.

Repost 0
21 janvier 2007 7 21 /01 /janvier /2007 08:59

Contrôle inopiné sur le Stage

 

 

Stage St Aygulf du 14 au 24 Janvier :

 

 

Dimanche 21 Janvier 2007.

 

 

            Aujourd’hui, nous avons fait 225km en 6h25. On est parti à 9h30. C’était donc une grande sortie où tout le monde rentre bien fatigué, surtout que ce matin Sylvain s’est réveillé à 7h20. Ce fut donc une longue journée.

            En arrivant à l’hôtel on ne pense qu’à une seule chose c’est vite aller se doucher et manger un petit quelque chose.

            Mais en sortant de la douche, nous avons eu la surprise d’un contrôle inopiné délivré par le ministère de la Jeunesse et des sports. Le problème est que tous étaient déjà allés aux toilettes. Il y en a qui ont mis du temps à pisser. Il y a eu 12 coureurs tirés au sort mais moi je n’étais pas dans le lot.

Repost 0
20 janvier 2007 6 20 /01 /janvier /2007 09:29

Avis de Tempête sur le Stage

 

 

3ème Stage Cofidis, du 14 au 24 Janvier 2006

 

 

Vendredi 19 Janvier 2006 :

 

 

            Ce matin en se levant, nous avons été surpris par la force du vent qui soufflait entre 80 et 100km/h en rafales. Rien à voir avec ce qui s’est passé dans le nord de la France mais cela rendait impossible le fait d’aller rouler en groupe.

 

            Cependant, cette décision a été prise alors que Chavanel et moi étions remontés du petit déjeuner. Alors à 9h45, nous sommes descendus comme d’habitude pour rouler. Comme nous étions habillés, nous avons pris la décision d’aller rouler quelques heures ensemble. Au bout de 10 mn  j’ai crevé, alors il a fallu que je revienne pour changer de roue. Je suis ensuite retourné à la rencontre de mon partenaire d’entraînement qui avait aussi fait demi tour. 20 mn plus tard, j’ai crevé de nouveau. Cette fois-ci plus question de faire demi tour sur la jante, nous avons changé le boyau et continué notre route avec plus aucun moyen de réparer et pas de téléphone portable. Heureusement nous avons pu faire nos 80km sans problèmes,  à part le vent qui nous a coûté quelques frayeurs. En effet, j’ai rarement vu un vent d’une telle violence, à tel point que pendant la moitié du parcours nous avons roulé l’un derrière l’autre sans se parler. Rassurez-vous, nous nous sommes rattrapés sur la route du retour avec le vent de dos. Les adhérents du Fan club recevront dans leur newsletter habituelle les thèmes et les premières impressions de ces échanges quotidiens entre coureurs.

 

Repost 0
19 janvier 2007 5 19 /01 /janvier /2007 15:14

Une journée en Stage

 

3ème Stage Cofidis, du 14 au 24 Janvier 2006

 

           

            Pour exemple, je vais prendre la journée où nous avons fait le moins de vélo, comme ça vous pourrez mieux vous rendre compte de mes occupations lors de mon temps libre !!! Je vais donc vous détailler la journée du 18 janvier 2007.

 

 

 

Le réveil :

            Réveillé à 7h par mon collègue de chambre, Sylvain Chavanel, car il devait aller faire sa prise de sang pour le suivi longitudinal à 7h15. Evidemment j’ai eu dû mal à me rendormir car ma prise de sang n’était que pour 8h30. Dommage, je dormais bien quand le réveil a sonné.

 

 

 

P’tit déj :

Préparation des tables pour le petit déj par Jojo

            A 8h45, petit déjeuner avec une petite partie des coureurs encore présents. Sa composition est différente en fonction de chacun mais pour ma part ce matin là :

·        Café et jus d’orange

·        3 tranches de jambon blanc et 3 tranches d’emmental avec du pain

·        Un yaourt mélangé à de la protéine en poudre

·        2 tartines avec confiture ou Nutella pour finir

Me voilà rassasier pour les 3h30 de vélo prévues aujourd’hui !

 

Préparatif pour l’entraînement : 

 

       Entre le petit déjeuner et l’entraînent, j’ai pour habitude d’allumer l’ordinateur pour consulter mes mails et d’appeler ma femme à son boulot pour prendre de ses nouvelles et de celles de Maximes. Ensuite, en fonction de la température, je sélectionne la tenue adéquate pour l’entraînement.

 

 

L’entraînement :

            Le départ étant à 10h, nous descendons tous pour 9h45 afin d’écouter les dernières consignes ainsi que la composition des 3 groupes de travail. Aujourd’hui je pars avec le groupe 3 à 10h15. Tous les groupes doivent faire 3 séances au seuil de 20’.

            Un petit mot sur ces séances : malgré ma petite bronchite j’ai très bien réussi ces 3 exercices avec un bon maintient de ma fréquence cardiaque pendant le travail.

 

 

 

Fin de l’entraînement et collation :

Après ces sorties, et après la douche, nous avons droit à une collation qui se compose d’une entrée (crudités) et d’un plat composé de féculents (pâte, riz, pomme de terre), en terminant par un fruit en dessert avec un laitage. En plus de ça, je me prends une portion de protéines en poudre pour compléter la ration.

Ensuite, je suis monté dans ma chambre pour faire mes étirements tout en passant un petit coup de fil à ma femme.

 

 

 

Les rendez-vous de l’après midi :

            Après ces 20 minutes d’étirement, je suis allé à mon rendez-vous avec le psychologue dans le cadre d’une visite obligatoire ordonnée par l’UCI.

            Ensuite je suis allé au massage avec le kiné Olivier Fèche pendant 45 mn. Un bon moment de détente, de récupération et de discussion. Puis, dans la foulée, j’ai emprunté les clefs de sa voiture d’équipe pour aller faire des petits achats au centre ville. Au retour, le médecin de l’équipe m’attendait pour faire le point sur mes problèmes avec les derniers résultats des analyses que l’on avait fait , bilan : tout est rentré dans l’ordre, donc plus de soucis de ce côté-là.

            Finalement, je me suis mis sur mon ordinateur pour rentrer mes entraînements de la journée et les envoyer sur le serveur de l’équipe afin que l’entraîneur puisse les contrôler. Puis j’ai commencé la rédaction de cet article. De temps en temps, je fais une pose pour entamer une discussion avec Sylvain, jusqu’à l’heure du repas.

            Cet après-midi là, je n’ai pas eu le temps de faire une sieste. Ce n’est pas très sérieux mais l’emploi du temps était trop chargé. Il faut espérer que je ne vais pas le payer sur la longueur du stage !!

 

 

 

Le repas :

            A 19h30, tous ensemble autour d’un bon repas : crudités – pâtes, omelette – fromage blanc et fruit. Ce repas manquait cruellement de protéines alors il m’a fallu supplémenter avec de la poudre. Pour finir, une petite tisane, enfin deux car j’ai suspecté que la première ait été trafiquée avec du sel lors d’une absence de ma part. Il s’est avéré par la suite que j’ai eu raison. Et voilà comment piéger les piégeurs !!!

 

 

 

Le sommeil :

            Je suis ensuite monté dans ma chambre vers 21h30 après avoir discuté un peu avec Nicolas Hartman, Yann Huguet et Maxime Monfort de tout et de rien. En tout cas je ne me rappelle plus des sujets de discussion.

            Je pensais finir mon article, mais rapidement la fatigue m’a rattrapé et j’ai dû tout éteindre. J’ai vite dis bonne nuit à Stéphanie qui était concentré sur 24 heures chrono. Je pense que vers 22h je dormais déjà car j’ai vu le lendemain qu’un copain avait essayé de me joindre vers 22h15 et je n’ai pas entendu le portable vibré.

            Voilà, je termine donc cet article le lendemain de sa création.

 

A bientôt

 

 

 

                                                                           Mickaël.Buffaz

Repost 0