Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Site officiel de Mickaël BUFFAZ, coureur cycliste professionnel
  • Site officiel de Mickaël BUFFAZ, coureur cycliste professionnel
  • : Carrière cycliste de Mickaêl Buffaz, sa saison, ses news, ses résultats
  • Contact

Mickael Buffaz

Cliquez sur la photo pour allez à la page d'accueil

BlogBuffaz2.jpg

Recherche

Partenaires

Texte Libre

 

8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 18:49

PARIS-NICE 2009


Date : Dimanche 8 Mars 2009
1ère étape : Amilly - Amilly (prologue)  9.3 km

L'équipe Cofidis est arrivée sur place ce vendredi soir, donc en avance par rapport aux autres équipes.
En effet, une longue préparation pour les vélos de chrono était prévue suite au problème sur le tour méd.
L'équipe a changé tous les guidons et les selles des vélos de chrono.
Il a donc fallu faire les réglages et les tests de tout cela sous les conseils de l'entraîneur Vincent Villerius (avec support vidéo).

La preuve : ça commence à ressembler à un coureur de chrono profilé, non ?


Samedi après-midi, les coureurs ont pu tester leur position avec des petits chronos sur le parcours du prologue.

Ce matin, à 9h30, réveil musculaire au programme avec le vélo de chrono afin de mémoriser une dernière fois le parcours et effectuer les derniers petits réglages.
Départ à 12h30 de l'hôtel pour rejoindre à vélo le site du départ (à 5 km).
Puis échauffement sur home-trainer à 13h10 pour un départ à 13h58 pour Mickaël.
Pas de chance, le prologue s'est déroulé sous une pluie modérée...





Mickaël réalise un temps correct de 12 min 02 s (pas de risque dans les virages)
Il est donc plutôt satisfait de son prologue.

Ci-dessous une supportrice venue encourager Mickaël au départ du chrono:

Repost 0
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 22:11

Le grand numéro de Rémi Pauriol


Date : Dimanche 1er Mars 2009
Grand Prix de Lugano : 178.5 km

Le départ est donné sous la pluie pour un circuit difficile et très tourmenté avec beaucoup de virages et des montées : cela explique une certaine tension chez les coureurs...

La course est très vite lancée avec au bout de 13 km, une échappée de 3 coureurs avec Rémi Pauriol pour Cofidis.
Ces 3 coureurs vont compter jusqu'à 2min30s d'avance... pas grande chance d'aller au bout...
Dans le 3ème tour, 4 coureurs reviennent sur cette échappée qui explose alors.
Rémi Pauriol est toujours là et repart alors avec 3 autres coureurs pour une nouvelle échappée.
Dans l'avant dernier tour, ils ont 1min30s d'avance.
Sous l'impulsion des Lampre (équipe de Rebellin), l'écart se réduit au pied de l'avant dernier petit col avec seulement 5s.
C'est le moment choisi par Amaël Moinard, lancé par Mickaël, pour attaquer.
Il rejoint rapidement l'échappée.
Rémi fait la montée pour Amaël dans ce 1er col. Il poursuit son effort dans la petite descente avant le 2ème col. Il s'écarte alors : Amaël est alors seul en tête.
Rémi est lui rejoint par Rebellin mais reste dans sa roue pour rattraper Amaël à 100m du sommet.
A ce momen, Rebellin place une attaque mais Rémi, super descendeur, revient sur lui dans la descente et le bat au sprint.
C'est la deuxième victoire 2009 pour Rémi Pauriol... encore une bonne nouvelle pour Cofidis !

Mickaël termine à la 19ème place.
Il est très heureux, il a eu de très très bonnes sensations aujourd'hui malgré la pluie et le froid qu'il n'aime pas très bien...
L'équipe Cofidis est en grande forme et cela promet pour le Paris-Nice dans une semaine.

Repost 0
28 février 2009 6 28 /02 /février /2009 17:40

GRAND PRIX d'INSUBRIA 2009


Date : Samedi 28 Février 2009
Como - Lugano (173 km)

Cette course a été assez ennuyeuse pour les coureurs.
En effet, elle s'est déroulée "à l'italienne", c'est à dire avec une échappée de 3 coureurs au maximum qui se font rattrapper juste avant la fin puis avec un sprint final.

A 5 km de l'arrivée, dans une côte, Mickaël a fait l'effort pour remonter vers l'avant du peloton afin de pouvoir aider le sprinter maison Samuël Dumoulin. Mickaël est bien arrivé à remonter (signe d'une bonne condition) mais sans pouvoir toutefois aider son coéquipier.
Dumoulin termine à la 3ème place du sprint en étant un peu gêné.

Mickaël n'a pas eu de très bonnes sensations aujourd'hui mais c'était prévisible vu la charge importante de son entraînement cette semaine... (et sans parler de travaux de peintures...). La préparation du Paris-Nice suit son cours, tout se passe bien !


Demain, une course dure l'attend...

Repost 0
28 février 2009 6 28 /02 /février /2009 17:34

Sélection Paris-Nice 2009


Date : Vendredi 27 Février  2009

Super nouvelle pour Mickaël :
Il vient d'apprendre sa sélection pour le Paris-Nice qui se déroulera du 8 Mars au 15 Mars.
Mickaël est donc très heureux de pouvoir faire cette course et d'avoir eu la confiance de son équipe.




Repost 0
15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 19:21

TOUR MEDITERRANEEN - 6


6ème étape : Nice - Toulon Mt Faron (165 km)
Date : Dimanche 15 Février  2009



Les organisateurs ont rajouté le Col du Tanneron à ce joli parcours.
Avec des premiers kilomètres valonnés, les attaques ont été nombreuses.
Mais la Caisse d'Epargne et la Barloworld ont réussi pendant 15 km à museler les offensives.
Mickaël décide alors de mettre une grosse attaque dans une petite montée.
Un seul coureur est capable de le suivre...
Ces deux sont ensuite rattrapés par 5 autres coureurs : c'est la bonne échappée qui se dessine !
Le métier commence à rentrer pour Mickaël car c'est la seule grosse attaque qu'il a fait depuis le début de ce tour méd.


Très rapidement, il ont 1'30" d'avance au pied du Tanneron.
Mickaël s'arrache face à Mickaël Cherel (FdJeux) et passe en 1ère position ce col, dans le but de protéger son équipier Rémi Pauriol qui est en tête du classement du meilleur grimpeur.

Ensuite, Le Mével (FdJeux) arrête de rouler bizarrement.
Au pied du col de l'Estérel, ils ont 4min30s d'avance.
Au sommet, Mickaël essaye de passer en tête mais il passe qu'en 2ème position (il se fait piéger dans un virage, bloqué entre 2 coureurs).

L'échappée continue dans la longue vallée qui mène au col de Gratteloup avec un vent de face.
Au pied de ce col, ils n'ont cependant plus que 1min30s d'avance...
Au sommet, Mickaël passe en tête en laissant à 6 longueurs Chérel (attaque de loin).
Dans son esprit, il a ainsi sauver la 1ère place de son équipier Pauriol.
Ce n'est que dans la montée du Faron que Mickaël apprend qu'il a pris la 1ère place du classement du grimpeur...

L'écart remonte à 2min20s sous l'impulsion de Chérel.
Puis peu après, l'échappée se disloque...
Et Mickaël ne peut suivre le démarrage de Le Mével, trop puissant.
Ils sont rattrapés juste au pied du Faron (au plus mauvais endroit).
Mickaël est déçu car il ne va pas pouvoir aider son équipe.

A noter que David Moncoutié attaque cette ascension en dernière position car deux coureurs ont chuté devant lui et il a dû mettre pieds à terre.

Mickaël remporte le classement du meilleur grimpeur. Génial !




Et en plus, David Moncoutié gagne l'étape. Si si !


Rémi Pauriol termine à la 7ème place.

Félicitations aux coureurs Cofidis, avec 5 coureurs dans les 15 premiers !!!!

Et pour 2009, c'est la 3ème victoire Cofidis en 3 semaines.

Cofidis a perdu de grands coureurs cette année, mais à trouver de très bons remplacants...


voir le classement de l'étape 6

voir le classement général final

voir le classement final du meilleur grimpeur



 


Repost 0
14 février 2009 6 14 /02 /février /2009 18:02

TOUR MEDITERRANEEN - 5


5ème étape : Brignoles  - Marseille  (160 km)
Date : Samedi 14 Février  2009



Comme souvent, il y a eu de nombreuses attaques dès le début de l'étape.
L'équipe Cofidis s'est rapidement mobilisée à l'avant.


Néanmoins, une échappée part au km 50 sans un des leurs.
Mais rien de grave puisque l'équipe Aqua Sapone maintient un ryhtme assez élevé, et ainsi, l'écart ne dépassera jamais 1min30s

Le regroupement se fait au pied du dernier col de la journée (Col de la Gineste).
Mickaël commence cette ascension en bien mauvaise position car Il n'a pas voulu prendre de risque dans la descente juste avant.
Mais il arrive à remonter une grande partie du peloton durant cette montée, bonne nouvelle !
Ci-dessous Mickaël (noté la visière relevée à cause du vent...):


Ses équipiers (Rein Taaramae et Rémi Pauriol) tentent de prendre les devants mais sans réussite.
Le sprint massif ne peut pas être éviter.
Tous les coureurs arrivent groupés.

Demain, c'est le FARON !
David Moncoutié attend ça avec impatience, c'est SA montée... il a déjà gagné la haut...
Mais les coureurs ne savent pas trop comment ils vont être dans cette montée car ils n'ont pas encore utilisé le petit plateau !


voir le classement de l'étape 5

voir le classement général

 

Repost 0
13 février 2009 5 13 /02 /février /2009 17:25

TOUR MEDITERRANEEN - 4


4ème étape : Gréasque - Bouc Bel Air  (155 km)
Date : Vendredi 13 Février  2009



Aujourd'hui, la journée est articulée autour de la difficulté : le Col des Portes.
Deux solutions peuvent se produirent :
 - une échappée part et le col se monte tranquillement
 - pas d'échappée et c'est la guerre dans le col.
Heuresement, c'est la 1ère solution qui a été choisie...
L'échappée avec deux coureurs Cofidis (Monier et Pauriol) a pris jusqu'à 7 minutes d'avance.
Normal, il y avait deux coureurs du leader (Caisse d'Epargne) dedans...

Ensuite, à mi-course, la poursuite s'est engagée avec notamment les équipes Bretagne Schuller et Vacansoleil.
Il y a eu aussitôt quelques bordures et là, Mickaël n'était pas trop mal.
Il note aujourd'hui le grand esprit d'équipe des Cofidis (toujours un coureur pour faire l'éffort et remonter l'équipe en bonne position).

Monier termine à la 4ème place (dans un groupe de 7 coureurs).


Mickaël termine à la 81ème place dans le peloton.


voir le classement de l'étape 4

voir le classement général

 


Repost 0
12 février 2009 4 12 /02 /février /2009 21:26

TOUR MEDITERRANEEN - 3


3ème étape : Maubec Coustelet - Istres  (108 km)
Date : Jeudi 12 Février  2009



Le parcours a été changé au dernier moment car il y a eu des éboulements. Mais la préfecture du Var n'a pas accepté ce changement et les coureurs ont donc parcouru les premiers 20 kilomètres en bus...
Ils ont donc parcouru seulement 85 km.

Le stress était palpable au sein du peloton car encore une fois, il y avait des rafales (environ 90 km/h).
Mickaël a su rester à chaque bordure dans le premier groupe (avec un peu de chance ou alors au métier ?).
Il y a eu des chutes mais cette fois-ci, Mickaël a eu de la chance et n'a pas été pris dedans...

Le retour du peloton sur Istres a été effectué à une vitesse moyenne de 69 km/h (vent de 3/4 dos) !!!!!!!!!!
Il y a eu une arrivée groupée (à noter que les temps pour le classement général sont pris à l'entrée de la ville, donc ici à environ 4km de l'arrivée).


Les coureurs ont terminé l'étape assez fatigué malgré le faible nombre de kilomètres.


voir le classement de l'étape 3

voir le classement général

Repost 0
12 février 2009 4 12 /02 /février /2009 09:26

TOUR MEDITERRANEEN - 2


2ème étape : Narbonne - Gruissan  (25 km)
Date : Mercredi 11 Février  2009

Cette 2ème étape de la journée etait un contre-la-montre par équipe.
C'est difficile de remettre le cuissard l'après-midi après avoir déjà fait une étape le matin...
Il faut s'échauffer de nouveau.



L'equipe Cofidis a fait une bonne prestation avec une bonne organisation, une bonne technique et  un bon placement (car vent de côté).
Mais hélas, ils ont dû courir avec un vélo traditionnel...
En effet, le vélo Look de chrono était prêt mais pas le guidon (Vision).........................

Chacun pourra comprendre le temps perdu à cause de cela ! Dommage !




voir le classement de l'étape 2


Repost 0
12 février 2009 4 12 /02 /février /2009 09:14

TOUR MEDITERRANEEN - 1


1ère étape : Béziers - Narbonne (100 km)
Date : Mercredi 11 Février  2009



Et voilà, la première course en France de l'année est lancée pour Mickaël.
Ce tour comporte 6 étapes avec pour le premier jour, deux étapes.
Cette première étape était très redoutée par les coureurs à cause du vent fort annoncé ainsi que beaucoup de raffales.
Les coureurs n'aiment pas ça car ceci entraîne toujours des bordures et des chutes.

Mais heureusement, il n'y a pas eu de raffales.

Un homme est parti seul en éclaireur... mais il n'a pas réussi à aller au bout car il a dû lutter contre un vent de 3/4 face.

Le peloton est donc arrivé groupé avec un sprint massif.
Mickaël termine au milieu à la 70ème place.

voir le classement de l'étape 1



Repost 0