Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Site officiel de Mickaël BUFFAZ, coureur cycliste professionnel
  • Site officiel de Mickaël BUFFAZ, coureur cycliste professionnel
  • : Carrière cycliste de Mickaêl Buffaz, sa saison, ses news, ses résultats
  • Contact

Mickael Buffaz

Cliquez sur la photo pour allez à la page d'accueil

BlogBuffaz2.jpg

Recherche

Partenaires

Texte Libre

 

19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 19:18

Soirée annuelle du FAN-CLUB

Mickaël vous attend nombreux lors de cette soirée qui aura lieu Samedi 7 Novembre 2009 à Chevry.
C'est une des rares fois où Mickaël a le temps de discuter.
Et en plus, cette année, il va pouvoir vous parler de sa victoire lors de la 1ère étape du Tour de l'Ain :
Alors, profitez-en !

voir l'affiche de la soirée



Repost 0
18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 08:38

Tour du Piémont


Date : Jeudi 15 Octobre 2009

Mickaël a encadré Alexandre Usov pendant toute la course.
Il n'a donc pas hésité à fournir de nombreux efforts et a donc laissé logiquement beaucoup de forces avant la partie finale.
Il "décroche" à 5 km de l'arrivée pour terminer à 1 minute en 102ème position.
Usov termine lui à la 7ème place à 4 secondes du vainqueur.


Repost 0
17 octobre 2009 6 17 /10 /octobre /2009 19:27

Tour de Lombardie


Date : Samedi 17 Octobre 2009
246 km

Mickaël disputait aujourd'hui sa dernière course de la saison.
Ca commencait à faire long...

Dès le matin, il sentait qu'il était en jambes.

Mickaël s'est efforcé d'être toujours bien placé dès le départ donné.
En effet, le début était accidenté avec de longs faux plats.
Il est sorti plusieurs fois en costaud.
Et au km 42, il resort en contre et réussi à rentrer sur un coureur parti seul.
Ces 2 coureurs sont rejoints par Nicolas Roche.
Mickaël se retourne alors et constate que le peloton laisse faire (pas pour longtemps...).
Ils sont ensuite malheureusement repris au km 49. C'est alors que Roche contre et emmène deux coureurs avec lui. Ca sera l'échappée du jour (mais elle n'ira pas au bout).
Mickaël est alors déçu de louper celle-ci pour un rien...

Durant cette course, le placement était très important étant donné les routes étroites et sinueuses de la Lombardie. Et fait rare, Mickaël a réussi à "frotter" de nombreuses fois afin de rester bien positionné : "y'a du mieux" comme il dit.

Mickaël lache prise dans l'avant dernière bosse de 2 km.
Pas de regrets car la dernière bosse juste avant l'arrivée était dure...

Mickaël est satisfait de son premier "Lombardie".
Il termine à la 91ème place (3ème français).

Cette semaine, il va pouvoir se concentrer sur l'organisation de sa gentleman (samedi).

Repost 0
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 19:27
Cliquer ici pour vous inscrire



Cliquer ici pour vous inscrire



Repost 0
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 19:05

Paris - Bourges


Date : Jeudi 8 Octobre 2009


Au départ, Mickaël avait un peu des doutes...
Mais très vite, il a été rassuré par les bonnes sensations.
Il était à l'attaque dès le début.

A 15 km de l'arrivée, Mickaël sort en costaud pour rejoindre un groupe de 20.
Malheureusement, ils sont tous repris à 9 km de l'arrivée.

Dès lors, Mickaël bosse pour le sprinter maison Alexandre Usov.
Celui-ci loupe de peu la gagne et termine encore 3ème. Ragant !

Quand à Mickaël, il termine à la 30ème place.

Tout s'est bien passé pour lui aujourd'hui.

A noter que les coureurs n'ont pas eu de pluie.
Et aussi une très bonne moyenne avec plus de 45 km/h.
Repost 0
5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 20:21

Tour de Vendée


Date : Dimanche 4 Octobre 2009
206 km


Mickaël a dû abandonner après avoir parcouru 90 km.
En effet, au kilomètre 70, il a fait une crise d'asthme.
Dommage, les sensations étaient là !

Repost 0
19 septembre 2009 6 19 /09 /septembre /2009 23:30
SAMEDI 19 SEPTEMBRE 2009

Toledo, 27.8 km (CLM)




Mickaël n'était pas idéalement placé au départ, puisqu'il partait 1' après Westra (Vacansoleil) et 1' avant Devolder, deux spécialistes du CLM.

 

Aucune chance donc de pouvoir rattraper le premier, quand au second il rattrape Mickaël après 7 km ce qui lui a descendu son moral au plus bas...

Finalement il arrive à garder à distance respectable le double vainqueur du Tour des Flandres mais il déraille au pied de la première difficulté.

Ensuite il a seulement cherché à terminer ce calvaire et se place 115e à 4'16" de David Millar (Garmin).


 

Les coureurs Cofidis :

23e, Rein Taaramae (+1'33")
44e,
Jean Eudes Demaret (+2'12")
48e, Damien Monier (+2'20")

L'équipe Cofidis garde sa 4e place au classement par équipe.
Amaël Moinard est 18e au général
David Moncoutié est meilleur grimpeur.

Demain une petite étape de 110 km pour terminer cette Vuelta. Les bons de sortie ne seront pas évident à obtenir puisque l'étape est tout d'abord en quelque sorte neutralisé comme sur le Tour de France puis la fin sera quand même promise aux sprinters.
Repost 0
18 septembre 2009 5 18 /09 /septembre /2009 21:12
VENDREDI 18 SEPTEMBRE 2009

Talavera de la Reina - Avila - San Ildefonseo, 180 km




Maudit ?

 

Km 0, Amaël Moinard fait le départ et emmène avec lui 5/6 coureurs puis Mickaël bondit à son tour pour contrer le 7e qui part et ils se retrouvent finalement à 16 devant.

Mick se retourne rapidement et voit le peloton faire rideau, il n'en revient pas cette fois c'est probablement la bonne !

Sauf que Liquigas et Vacansoleil ne l'entendent finalement pas de cette oreille et vont lancer la poursuite. Pourquoi ont-ils roulé alors que personne n'était réellement dangereux ? Etait-ce Zubeldia (14e) qui menaçait la 13e place d'Hoogerland (Vacansoleil) ou était-ce tout simplement le refus de laisser un si gros groupe sans faire partie de l'échappée ?

L'écart qui est monté au-delà de la minute va redescendre petit à petit à 50" puis 30" avec l'aide des Quickstep et alors qu'il descend à moins de 15" Christophe Riblon  présent dans le groupe de tête part seul.

Après 25 km tout le monde est repris sauf le français d'AG2R qui est rattrapé plus loin par deux coureurs sortit du peloton. Ensuite rideau complet !

Mickaël est terriblement déçu car c'était la dernière vraie occasion avant le contre-la-montre et l'étape de Madrid (qui sera probablement cadenassée comme l'étape des Champs Elysées au Tour de France).

 

Le peloton est mené la plupart du temps par la caisse d'epargne et les euskaltel.

Arrive le ravitaillement et la comme souvent sur cette Vuelta, le peloton se met en file indienne des cassures se forment et beaucoup de coureurs ne peuvent pas prendre leur musette ou doivent la jeter tellement l'allure est folle ! 2 km après tout le monde remet les mains en haut et le peloton coupe l'allure. Merci Euskaltel...

 

Le second col de 1ere catégorie est entamé sur un petit train tranquille mais soudain panique le rythme devient soudainement fou et Mickaël rejoint un grupetto énorme avec la moitié du peloton !

 

La météo peu se transforme ensuite petit à petit et dans les 2 dernières heures de course la pluie s'invite et pas qu'un peu. De véritables douches s'abattent sur le peloton qui s'équipe en conséquence (vestes imperméables, gants gore-tex, couvres chaussures...)

A 1800m il fait froid, les jambes se durcissent et il devient difficile de respirer convenablement.

 

Finalement Mickaël rejoindra l'arrivée en 89e position dans le premier grupetto à 18'51" du vainqueur Cobo Acebo (Fuji).

 

Après cette fin d'étape difficile les coureurs ont eu le droit à un petit 200 km de transfert pour revenir au sud de Madrid...à 21h50 la "2e vague" Cofidis allaient seulement terminer leur massage (Mickaël était dans la première vague sur les 3 qui sont mises en place sur cette Vuelta)...

 


Photo credit ©Lavuelta.com

 

Les coureurs Cofidis :

23e, Amaël Moinard (+2'51")
30e,
Leonardo Duque (+4'44")
34e, Bingen Fernandez (+4'44")

Demain Mickaël s'élancera à 15h20 pour un contre-la-montre de 28 km autour de Toledo. Le profil de cet exercice individuel est globalement plat avec quand même quelques petites côtes.
La météo annoncée est plus agréable avec 21° et un ciel alternant nuages et soleil.

Repost 0
17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 19:38
JEUDI 17 SEPTEMBRE 2009

Talavera de la Reina - Avila, 165 km




L'étape est partie à bloc aujourd'hui, tout le monde voulait être dans l'échappée qui avait de grandes chances d'aboutir. Mickaël était un peu mieux et n'a pas hésité à prendre des coups dans les premiers kilomètres.

Il a fallu attendre le pied du col pour que la bonne se dessine sous l'initiative de David Moncoutié qui s'est d'abord extrait seul. Ensuite 15 autres coureurs l'ont rejoint dont Rein Taaramae et Bingen Fernandez. Situation idéale donc pour Cofidis.

Seulement le peloton n'a pas laissé filer si facilement ce groupe et Mickaël n'a pas tardé à attraper le grupetto dans le début de ce long col. Il s'est retrouvé avec 70 autres coureurs donc la situation n'était pas trop risqué mais d'un autre côté ca ne lui a pas fait du bien au moral de se retrouver comme ca distancé dès le premier col.

Ils ont réussi à recoller dans la descente. Ensuite il est resté dans le peloton jusqu'à 1 km du sommet du col 2e catégorie (à 50 km de l'arrivée) mais il est rentré en bas de la descente. Les Euskaltel emmenaient un tempo élevé et revenir n'a pas été évident.

Le dernier col est monté beaucoup plus tranquille car les Orange se sont relevés et les Caisse d'Epargne ont imprimé un tempo normal.

Mickaël crève à 5 km de l'arrivée mais comme les voitures étaient loin il termine à plat et perd un peu de temps dans la montée finale.

Il termine 96e à 11'28" du vainqueur Philipp Deignan (Cervelo) et à un peu plus d'1'30" de la tête du peloton.

Les Cofidis présents dans l'échappée ont un peu payés leurs efforts puisque Fernandez & Moncoutié n'ont pas pu accompagner l'avant du groupe dans le dernier col qui a fait pas mal de dégats sous l'impulsion de Philippe Gilbert.

Au niveau médical la fièvre n'est plus présente mais il est encore enrhumé et se sent quand même fatigué. Il est quand même bien mieux qu'il ne l'était hier donc c'est plutôt encourageant.


 

Les coureurs Cofidis :

7e, Rein Taaramae (+42")
14e,
Bingen Fernandez (+4'57")
15e, David Moncoutié (+4'57")

Demain peut-être l'étape la plus difficile à passer compte-tenu de son état fébrile.
Les coureurs continuent leur "Tour de Madrid" pour arriver au nord-ouest à San Ildefonso. Ils devront escalader 2 fois le difficile Puerto Navacerrada (10 km à 7%).

Repost 0
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 20:28
MERCREDI 16 SEPTEMBRE 2009

Ciudad Real - Talavera de la Reina, 194 km




Mauvais réveil pour Mickaël ce matin : 38.5° de fièvre et une trachéïte...


La journée a été longue pour lui et il est resté dans les roues toute l'étape, étant même exempté d'aller ramener les bidons.

 

Le point positif est que les conditions ont favorisé une étape tranquille : vent faible et quasiment aucune bordure.

 

Il a ce soir 39 de fièvre et il est sous antibiotiques...du coup il redoute terriblement les 2 prochaines étapes qui ne sont pas insurmontables en théorie mais avec cette maladie ca va être tout sauf une formalité.

 

L'étape du jour a sourit à un Anthony Roux, échappé depuis le 6e km avec 4 autres coureurs et qui s'impose de justesse devant les sprinters.


 

Les coureurs Cofidis :

13e, Leonardo Duque (mt)
69e,
Jean-Eudes Demaret  (mt)
79e, Julien El Farès (mt)

Demain il y aura un col de 1ere catégorie au km 57 et ensuite le reste de l'étape sera composé d'une succession de côtes et petits cols. L'arrivée sera jugée après 165 km à d'Avila -un classique du Tour d'Espagne- en terminant par la côte qui longe les remparts de la vieille ville.

Puerto de Mijares, 1ere catégorie :


Repost 0