Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Site officiel de Mickaël BUFFAZ, coureur cycliste professionnel
  • Site officiel de Mickaël BUFFAZ, coureur cycliste professionnel
  • : Carrière cycliste de Mickaêl Buffaz, sa saison, ses news, ses résultats
  • Contact

Mickael Buffaz

Cliquez sur la photo pour allez à la page d'accueil

BlogBuffaz2.jpg

Recherche

Partenaires

Texte Libre

 

6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 12:17

Samedi, Mickaël participera au rallye des Mures.

 

 

Repost 0
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 18:52

TOUR de FRANCE 2011

Présélection de l'équipe COFIDIS

« Mickaël est dans le groupe ! »

Par Laurent COMMARE.

La semaine dernière, nous avons découvert la liste des coureurs Cofidis présélectionnés pour le Tour de France 2011 qui partira de Vendée le 2 juillet prochain.

La Vendée… Vous vous souvenez ??? Terre des exploits de Mickaël la saison passée, lors du Championnat de France à Chantonnay.

Mickaël est dans le groupe des coureurs retenus par l'ensemble du staff Cofidis. Nous sommes tous heureux pour ce garçon qui à force de travail, de persévérance, de volonté, de disponibilité, faisant preuve d'un état d'esprit irréprochable à l'encontre de l'ensemble de l'équipe Cofidis, a obtenu ce ticket qui doit l'emmener sur les routes de France en juillet prochain.

Maintenant, Mickaël va se rendre au stage de l'équipe qui va se dérouler du 14 au 21 mai à Risoul, station partenaire de l'équipe Cofidis.

Ensuite, Mickaël retrouvera l'ambiance des courses du côté de la Bretagne, où il participera au G.P. de Plumelec et au Circuit de l'Aulne.

Mickaël sera ensuite engagé sur la 63ème édition du Critérium du Dauphiné.

De ces prochaines courses, nous en reparlerons dans quelques semaines.

Pour le moment, savourons avec lui ce moment que nous attendions tous et qui nous fait dire : « Tous fous du Tour, Tous fous de Buffaz ».

Voici le trombinoscope des garçons présélectionnés :

 

Par ordre alphabétique :

Mickaël BUFFAZ, Rémi CUSIN, Samuel DUMOULIN, Leonardo DUQUE, Julien EL FARES, Tony GALLOPIN, David MONCOUTIÉ, Damien MONIER, Aleksejs SARAMOTINS, Rein TAARAMAE, Tristan VALENTIN, Nicolas VOGONDY, Romain ZINGLE.

 

Antoine BLONDIN disait : «  Ainsi, peu à peu, chaque détour de la route, chaque lacet de la montagne, finit par appeler l'écho d'un exploit et la figure d'un homme ».

 

Repost 0
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 17:47

Mickaël termine cette belle course à la 57ème place à 7min 35s du vainqueur.

 

Repost 0
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 16:51

L'équipe Cofidis a reconnu aujourd'hui (en vélo bien sûr !) les 90 derniers kilomètres de la course de dimanche, à savoir Liège - Bastogne - Liège.

En effet, il est important de bien mémoriser les enchaînements des différentes bosses afin d'être bien placé le jour de la course.

 

Cette année, le parcours redevient plus traditionnel avec la trilogie Côte de Wanne, Côte de Stockeu et Côte de la Haute-Levée.

 


Repost 0
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 17:30

Mercredi 20 avril

 

 

Mickaël termine cette belle course à la 46ème place (à côté d'Andy Schleck) à seulement 39 secondes du vainqueur Gilbert.

 

De quoi être satisfait !

 

le fameux mur de Huy...

 

 

Mickaël n'a pas pu prendre l'échappée du début qui a compté jusqu'à 17 minutes d'avance.

Il a bien travaillé pour encadrer Rein.

David Moncoutié et Maté ont été pris dans une chute.

 

Plus la course avançait, plus Mickaël voyait que ça allait super bien physiquement.

 

A 15 km de l'arrivée, il replace Rein en bonne position avant d'atteindre la bosse avant le mur de Huy, mais malheureusement, Rein s'écarte pris de crampes.

Mickaël poursuit alors son effort afin de basculer cette avant-dernière bosse, bien placé.

Il attaque le mur environ à la 50ème place et termine à peu près à la même place (46).

 

A noter que Moncoutié, El Farès et Mickaël sont rentrés à l'hôtel en vélo (35 km) en régénération, en vue de dimanche.

 

La très bonne forme de Mickaël sur le Finistère s'est confirmée aujourd'hui.

 

 

 

 

Repost 0
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 07:16

PRÉSENTATION DE LA FLÊCHE WALLONNE et de LIÊGE-BASTOGNE-LIÊGE 2011.

On revient à du traditionnel !

Par Laurent Commare.

Les classiques ardennaises clôtureront une campagne printanière qui aura encore été riche en rebondissements. Après une série d'épreuves Coupe de France qui est un des objectifs de l'équipe Cofidis, place aux longues et abruptes côtes des forêts wallonnes. Et si à Huy, cela ne change pas, les spécialistes de la Doyenne auront plus de mal du côté de Liège.

« Ces deux classiques ont des racines. Elles n'oublient pas d'où elles viennent et elles sont un magnifique exemple d'adaptation face à ce climat de globalisation ». Voici les quelques mots de Christian Prudhomme, organisateur de la Flèche Wallonne et de Liège-Bastogne-Liège, pour introduire les parcours 2011 de deux classiques désormais fétiches dans le cœur de tous les supporters de cyclisme. Il s'agira de la 75ème édition pour la course du mercredi 20 avril alors que la Doyenne fêtera ses 97 printemps, le dimanche 24 avril prochain : ceci n'inspire que du respect.

Pour la Flèche Wallonne, aucun changement n'est à signaler. Départ de Charleroi, arrivée à Huy pour trois passages sur le Mur. Une première boucle de 101,5 km avec entre autres les côtes de Peu d'Eau, de Bohissau et d'Ahin avant une deuxième boucle de 29,5 km reprenant la seule côte d'Ereffe avant l'arrivée dans le chemin des Chapelles. Et outre, Cadel Evans, vainqueur l'an dernier, Ivan Basso, Damiano Cunego ou encore les frères Schleck sont attendus au départ. Même Alberto Contador. « On ne peut pas refuser ce coureur, nous attendons toujours le jugement du Tribunal Arbitral du Sport », assure Christian Prudhomme.

Par contre, pour Liège-Bastogne-Liège, les coureurs auront le droit à un départ modifié. Toujours depuis la Place Saint-Lambert, le peloton arrivera bien plus vite à Bastogne et dans le sens contraire avec un passage sur la côte de Saint-Roch. Place ensuite au retour de la trilogie mythique Wanne-Stockeu-Haute Levée. « La tradition l'a emporté », explique le responsable chargé des tracés. Ensuite, retour comme l'an dernier par le Mont Theux, la Redoute, la Roche-aux-Faucons et la côte de Saint-Nicolas. Bref, une nouvelle fois, place au spectacle traditionnel sur les routes ardennaises. En espérant que le scénario sera diffèrent des précédents.

Pour ce qui concerne Mickaël, ces deux courses sont deux très belles courses que l'on se doit d'honorer de sa présence. Mickaël sera sur la course pour travailler pour les leaders de l'équipe tout en ayant à l'esprit de se glisser dans l'échappée matinale pour pouvoir aborder dans les meilleures conditions les difficultés dans le final.

Pour ces deux dernières compétitions du mois d'avril, l'équipe Cofidis aura la composition suivante :

Équipe pour la Flèche Wallonne :

Mickaël Buffaz, Rémi Cusin, Léonardo Duqué, Julien El Fares, Luis Mate, David Moncoutié, Nico Sijmens, Rein Taaramae.

Équipe pour Liège-Bastogne-Liège :

Les mêmes que ci-dessus sauf Léonardo Duqué et Rein Taaramae qui seront remplacés par Aleksejs Saramotins et Tony Gallopin.

Sous réserve de modifications.

 

20 avril 2011 : Le parcours, le profil et les côtes de la Flèche Wallonne.

 

 

Km 70          Mur de Huy      1,3 km à 9,3%

Km 109,5     Côte de Peu d'Eau      2,7 km à 3,9%

Km 115     Côte de Haut-Bois     1,6 km à 4,8%

Km 140,5      Côte de Groynne     2 km à 3,5%

Km 146,5     Côte de Bousalle     1,7 km à 4,9%

Km 160,5     Côte d'Ahin     2,3 km à 6,5%

Km 171,5     Mur de Huy     1,3 km à 9,3%

Km 190     Côte d'Ereffe     2,1 km à 5,9%

Km 201     Mur de Huy     1,3 km à 9,3%

 

 

 

 

24 avril 2011 : Le parcours, le profil et les côtes de Liège-Bastogne-Liège.

 

 

 

 

Km 71,5       Côte de Saint-Roch         1 km à 11%

Km 157,5     Côte de Wanne         2,7 km à 7,3%

Km 164,5     Côte de Stockeu         1 km à 12,2%

Km 170     Côte de la Haute-Levée     3,6 km à 5,6%

Km 183     Col du Rosier         4,4 km à 5,9%

Km 195,5     Col du Maquisard          2,5 km à 5,5%

Km 206     Mont Theux         2,6 km à 5,9%

Km 220,5     Côte de la Redoute          2 km à 8,8%

Km 236     Côte de la Roche-aux-Faucons     1,5 km à 9,5%

Km 250     Côte de Saint-Nicolas     1,2 km à 8,3%

 

 

Repost 0
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 19:28

Samedi 16 avril

 

 

Mickaël a été très présent durant toute cette course et a donc bien travaillé pour l'équipe.

 

A noter la belle échappée (reprise) de Rémi Cusin durant la 2ème partie de la course.

 

Mickaël avait la forme et s'est même étonné lui-même dans le dernier raidard avant l'arrivée puisqu'il est sorti en compagnie de Thomas Voeckler.

Et juste avant l'arrivée, Mickaël est gêné par une chute... Dommage.

Il termine donc en 13ème position (des points importants pour Cofidis dans le cadre de la coupe de France) avec quelques regrets.

 

Mais la forme est là et c'est encourageant pour les courses suivantes.

 

 


   

 

Repost 0
14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 15:18

PRÉSENTATION du TOUR DU FINISTÈRE 2011

Par Laurent Commare.

 

Le Tour du Finistère cycliste professionnel partira de Crozon pour arriver à Quimper le 16 avril. Les coureurs emprunteront le nouveau pont de Térénez, inauguré le même jour par le conseil général.

Pour vous présenter cette course, je reprendrai de larges extraits d'un texte de Marc Fayet, publié le 19 mars 2010, qui vous permettront de mieux comprendre ce qu'est cette épreuve et ce qu'elle porte comme valeur dans le gotha des courses cyclistes bretonnes et françaises.

La passion cycliste à travers les époques c'est quoi ? Ça commence par de l'amour, ça finit par des champions… En 25 années d'histoire, le Tour du Finistère a réuni toutes ces qualités… Alors comment sous de tels hospices ne pas reconnaitre le formidable destin de cette épreuve qui, faut-il le rappeler, est née de l'inconscience et même de l'ignorance de 4 Kerfeunteunois qui devant une bière bretonne ou un cidre belge, on ne sait plus vraiment, l'histoire a oublié ce détail, sortirent 100 francs chacun de leur maigre portefeuille et décidèrent de créer un événement sportif… Il sera question d'une course de vélo avec des mecs dessus et de bon mollets dessous, et dont l'arrivée devait se situer impérativement à Quimper pour  ne pas avoir trop de chemin à faire pour retrouver la maison après le vin d'honneur. Mais 4 partenaires, c'est un peu court pour décider d'organiser la plus grande épreuve amateur qui devait devenir dans les rêves les plus insensés, une véritable classique professionnelle estampillée Coupe de France… Centimes après centimes, francs après francs, euros après euros, apéritifs après apéritifs, ce sont aujourd'hui des centaines d'amis qui, par leur implication ont fait que le Tour du Finistère est devenu un des points forts du calendrier… Qu'il est loin le temps où nos valeureux gars de Kerfeutreun, consciencieux et sportifs malgré eux, fléchaient le parcours d'un panneau tous les cinquante mètres, renonçant ainsi à monter dans le véhicule et parcourant les 200 km de l'épreuve à pied, comme de laborieux marcheurs d'un vulgaire Paris-Colmar… Loin aussi le temps où une équipe indépendante de leur volonté, sous l'improbable appellation VCS, Vachette Club de Spezet, forte d'une dizaine de têtes de race pie noire ou armoricaine, l'histoire a oublié ce détail, mais se souvient de ce bétail, s'intercalèrent cornes en tête entre le peloton et les voitures, pour quelques kilomètres de mise en patte jusqu'au pâturage prochain où l'herbe est toujours plus verte…Cette herbe qu'années après années des équipes de plus en plus réputées et de plus en plus lointaines sont venues flairer… Un excès de modestie leur faisait timidement avouer qu'ils espéraient faire une petite Flèche Wallonne, un tout petit Liège Bastogne allégé, un tendre Tour des Flandres… Mais c'est qu'elle est plus que ça cette épreuve !

Voilà, à travers le texte ci-dessus, j'espère vous avoir transmis ce que j'ai ressenti à la lecture de ce texte que vous pouvez retrouver sur le site internet de la course.

Organisateur d'une course qu'il est parvenu à hisser au sein des meilleures épreuves professionnelles françaises, Jean-Paul Waterloos est radieux. Malgré les difficultés budgétaires que connaissent toutes les organisations sportives, il a réussi à préparer, avec son équipe, un 27e Tour du Finistère qui tiendra de nouveau la route. Car l'ensemble des équipes françaises sera au rendez-vous, mais plusieurs formations étrangères sont aussi annoncées. En ce samedi 16 avril, le Conseil Général se réjouit de pouvoir faire coïncider l'inauguration officielle du nouveau pont de Térénez avec un tour qui porte le nom de son département.

Profil de l'épreuve 2011

Il a donc proposé à l'organisateur, connaissant la date de cette épreuve de la Coupe de France, de modifier légèrement le parcours afin de faire passer les coureurs sur le nouvel ouvrage. Partant, depuis trois ans du site Armor-Lux à Quimper, le Tour du Finistère s'élancera donc cette fois de la Presqu'île de Crozon. Une fois passé le pont, la course rattrapera son parcours habituel à hauteur de Sizun, pour une arrivée à Quimper pour une distance d'un peu moins de 200 km.

L'équipe Cofidis sera composée de : Yoann Bagot, Florent Barle, Rémi Cusin, J.Eudes Demaret, Nicolas Edet, Julien Fouchard, Nicolas Vogondy et Mickaël Buffaz. 

 

Repost 0
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 13:12

PRÉSENTATION de PARIS-CAMEMBERT 2011.

Mickaël devait être présent dans un premier temps mais finalement, il sera remplaçant. Malgré son absence, en bon Normand que je suis, il me revient de vous présenter ce qui dans notre région reste l'événement cycliste de l'année, même si le 07 juillet prochain la grande boucle s'arrêtera à Lisieux.

Par Laurent Commare.

Un peu d'histoire !
Paris-Camembert est une épreuve en ligne française créée en 1906.
Elle s'appela successivement Challenge Henri Lamiel, Paris-Vimoutiers puis Paris-Camembert. Interrompue par la guerre, la course reprend en 1942.
Le vainqueur de l'année suivante, Victor Gosson, reçoit pour la première fois le Trophée Lepetit, qui sponsorise la course depuis 1943.
En 1946, l'Italien Paul Neri est le premier coureur étranger à remporter cette course française, devenue une véritable classique remportée par des champions comme Louison Bobet, Bernard Hinault, Joop Zoetemelk, Laurent Fignon, Laurent Brochard, Lance Armstrong, Alejandro Valverde.

Une course très populaire.
Très populaire puisqu'il est comptabilisé 20 000 spectateurs autour de la ligne d'arrivée à Vimoutiers et 120 000 sur les derniers 90 kilomètres, Paris-Camembert est l'événement sportif de l'année dans la région. Tout au long du parcours, et surtout dans les boucles finales, les supporters viendront de loin, à vélo, en camping-car ou en voiture, souvent entre amis ou en famille, pour assister au final de cette 72ème édition de la course. C'est peut être le jour où l'absentéisme dans les écoles de la région sera le plus important de l'année scolaire. Pour preuve, je me souviens parfaitement alors en fonction dans le Calvados, concernant l'absence d'un élève parmi tant d'autres, la directrice de l'établissement me répondant : « Ah mais oui, demain c'est jour de Paris Camembert… Alors là ce n'est même pas négociable ! ».

 

L'équipe Cofidis lors de l'édition 2010, avec Mickaël

Paris-Camembert, ce sont aussi des bénévoles.

Ils seront une bonne centaine à pied d'œuvre pour tout ce qui a trait à la préparation autour de l'épreuve, mais aussi pour veiller au bon déroulement de la course. Le président du Comité d'Organisation, Guy Brien, ne manque jamais de souligner combien leur aide est indispensable, car sans ces femmes et ces hommes, l'épreuve ne pourrait pas avoir lieu. Quand on demande à ces bénévoles ce que représente la course à leurs yeux et bien ils répondent que c'est beaucoup de plaisir, qu'ils ne pourraient pas concevoir une année sans Paris-Camembert.

Le parcours.

D'une longueur de 206,5 kilomètres, c'est un parcours exigeant avec un final difficile qui attendra les coureurs. Au départ de Magnanville, le peloton rejoindra Vimoutiers via un parcours accidenté qui empruntera 8 ascensions dans les 80 derniers kilomètres. Côte de Canapville 3ème catégorie 9%, Côte de Roiville 2ème catégorie 10%, Côte de la Huinière 1ère catégorie 10%, Côte du Moulin Neuf 1ère catégorie 16%, et le Mur des Champeaux avec ses 17%. Après tout cela, les derniers hectomètres en faux plat pourraient servir d'explication pour un groupe d'échappés ou bien sacrer un solitaire.

Mickaël (à gauche) dans les rues de Vimoutiers en 2010.

Enfin, le 12 avril prochain vers 17h15, Vimoutiers retrouvera sa quiétude habituelle. Une fois que le vainqueur aura reçu son bouquet, la ligne d'arrivée disparaitra au fil des minutes qui suivront. Les supporters regagneront leurs véhicules. D'autres s'arrêteront au « bistrot » pour refaire les derniers kilomètres de la course autour d'un dernier verre. Quant aux enfants, les bras chargés de bidons, de casquettes, d'autographes, ils rentreront chez leurs parents avec pleins de souvenirs en tête et ils n'oublieront pas de reprendre le chemin de l'école dès le lendemain matin parce que ce ne sera pas « jour de Paris-Camembert » ; ce sera  « jour de compo de mathématiques » et là, pas question de s'échapper.

 

Composition de l'équipe Cofidis : Yoann Bagot, Rémi Cusin, Samuel Dumoulin, Nicolas Edet, Julien Fouchard, Tony Gallopin, David Moncoutié, Nicolas Vogondy. Remplaçant : Mickaël Buffaz. Directeur Sportif : Stéphane Augé.

Remerciements à Monsieur Guy Brien, Président du COPC et Madame Isabelle Delugan, Assistante du COPC pour leur gentillesse et leur disponibilité.

Différents profils.

Les horaires.

Repost 0
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 19:52

Dimanche 3 avril

 

180 km

 

Avec l'accumulation de toxines, Mickaël n'était pas trop bien aujourd'hui.

Il a essayé pourtant d'être présent au début puis a tenté sa chance à la fin.

 

 

Il est loin d'avoir été le plus actif de l'équipe sur cette course...

 

Mais Cofidis gagne encore aujourd'hui avec Gallopin, pourtant échappé les 3/4 de la course puis repris ensuite.

 

Mickaël termine 45ème.

 

A noter une bonne moyenne avec 46 km/h sur une course en circuit sans trop de relief.

 

Il reste 10 jours à Mickaël avant la prochaine course (Paris-Camembert) pour bien récupérer physiquement et guérir. Il pourra ainsi planifier quelques bonnes séances d'entraînement (pas pareil que des courses).


Repost 0