Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Site officiel de Mickaël BUFFAZ, coureur cycliste professionnel
  • Site officiel de Mickaël BUFFAZ, coureur cycliste professionnel
  • : Carrière cycliste de Mickaêl Buffaz, sa saison, ses news, ses résultats
  • Contact

Mickael Buffaz

Cliquez sur la photo pour allez à la page d'accueil

BlogBuffaz2.jpg

Recherche

Partenaires

Texte Libre

 

26 juin 2005 7 26 /06 /juin /2005 23:00

CHAMPIONNAT DE FRANCE

A Boulogne Sur Mer

Le 26 JUIN 2005

 

 

Les coureurs Agritubel : Buffaz, Agnolutto, Crosbie, Olivier, Laurent, Brard, Bergès, Girout, Staelen, Coutouly, Canouet

 

 

 

 L’avant course : 

 

            Je suis arrivé le Vendredi à l’hôtel Mercure du Touquet vers 16h. En faisant très vite, à 16H30 on est parti à 6 reconnaître le circuit de Boulogne. Cela nous a fait 80km. Il fallait bien ça car je n’ai pas eu le courage de faire ma grande sortie de 4h30 jeudi car je n’étais pas bien du tout, je faisais que de dormir et en plus à Lyon c’était la canicule.

 

            Ensuite, pour tout ce qui concerne l’à côté du vélo, ce ne fut qu’une suite de déception à une exception près. En effet, les repas étaient très très sportifs et surtout pas digne d’un championnat de France… Même les invités étaient logés à la même enseigne, là ça la fou mal, car il y avait notre nouveau sponsor (entre autre), Sport 2000, qui nous ont amené notre paquetage de ville de la marque Puma : vraiment super et des gens très sympa et très sportif. 9a c’était la note positif du week end.

Ensuite, côté ambiance, ce n’était pas ça car dans l’encadrement il y a des tentions qui commencent à s’installer et ça nous touche directement car leur travail est moins performant du coup. Enfin, pour une partie les vacances sont là et ça va peut-être leur faire du bien !!

            Le Vendredi Soir, un gros orage a fait descendre la température.

            Le Samedi Matin, réveil à 8h pour la prise de sang du suivi longitudinal et départ à 10h pour 2h de vélo. Après le repas une petite sieste et le massage tombait bien car j’était courbaturé de partout et surtout du dos. Mais heureusement mon kiné attitré (quand il est présent sur la course) Didier Gilles a fait encore des merveilles. Il m’a remis d’aplomb en me gardant 15’ de plus parce qu’il considérait que j’en avais bien besoin. Je trouve ça très pro de ça part et pourtant ça a dû être dur pour lui de me supporter un quart d’heure de plus, il est le seul à le pouvoir. En tout cas merci encore à lui.

 

Le Briefing :

            A 9h15 dimanche, grande réunion pour préparer la course : le plan d’attaque, les coureurs à protéger. Et à ce sujet pour le première fois depuis mes débuts pros j’étais dans les 4 coureurs à protéger avec Laurent, Agnolutto et Salmon, notre leader. Je ne m’y attendais pas, mais ça vient confirmer mes bons résultats de ce dernier moi.

La course :

            Le circuit de 16 km et des poussière était sur le papier plus facile que celui des 4 jours de Dunkerque mais le vent qui régnait sur la course a modifié la donne. Et puis il y a 232km au total. C’est beaucoup et surtout si je finis ça sera pour moi la course la plus longue.

 Photo : champ-france05

 

Dès le départ, comme d’habitude c’est parti très vite sous l’impulsion des Bouygues Telecom. Ils ont pris la course en main comme s’ils défendaient un maillot de leader. Toutes les tentatives d’échappées étaient donc vouées à l’échec. Mais en conséquence on voyait un à un les équipiers de Brochard, Fédrigo, Voekler sautés et abandonner. Il faut dire qu’il avait du potentiel car ils étaient 26 au départ mais quand même.

 

            A chaque montée du Mont Lambert, le peloton perdait des éléments. Au bout de 2 tours nous avions déjà perdu Florent Brard. Dans le 5ème tour les événements se sont considérablement accélérés de sorte que dans cette montée du Mont Lambert j’ai vu des coureurs en forme s’écarter et surtout Benoît Salmon. N’étant pas très loin, j’ai tout de suite essayé de faire l’effort pour recoller. De justesse je suis rentré dans ce groupe de 50 coureurs qui contait en son sein tous les favoris de ce championnat. En me retournant, j’ai vu qu’il n’y avait plus personne et surtout plus de Benoît. J’ai tout de suite compris que derrière ils ne reviendraient plus.

            Je me suis donc retrouvé le seul de l’équipe à l’avant. Lourde responsabilité surtout quand on ne sait pas si on est capable de tenir la distance.

            Il y eu ensuite plusieurs attaques dans ce groupe, j’y suis allé quelques fois mais à chaque fois ça rentrait de derrière sous l’impulsion des Bouygues ou des Cofidis. Finalement un groupe de 12 coureurs s’échappe avec Brochard, Moreau à l’intérieur. Derrière j’ai roulé un peu avec RAGT pour maintenir l’écart en espérant rentrer en giclant dans le Mont Lambert. Au pied de cette montée j’ai suivi Martin et Voeckler mais il m’a manqué une cinquantaine de mètres pour rentrer dans ce groupe de 14 ou tous les favoris étaient présents. La course était donc plier et on n’était pas encore à la mi-course.

 

            On a donc roulé derrière à 6 pour rallier l’arrivée car à ce moment le reste du peloton était déjà pointé à plus de 7’.

 

            A l’arrivée, Martin a lancé le sprint, j’étais en 3ème position dans la roue de Sébastien Hinault. Comme il y avait le vent de face dans la dernière ligne droite j’ai attendu le dernier moment pour le passer et je fini donc 15ème.

Photo : champ-france18

Partager cet article

Repost 0

commentaires

riinnn 21/07/2005 16:41

Elle était dure cette course!
Surtout si la forme n'est pas là!
Je parle en connaissance de cause car j'ai participer à la course femme, même s'il y a avait moins de tour, le parcours était assez dur surtout quand ça roule vite...
Bonne continuation à toi et à toute l'équipe en espérant qu'elle figure au pro tour l'an prochain !

riinnn 21/07/2005 16:41

Elle était dure cette course!
Surtout si la forme n'est pas là!
Je parle en connaissance de cause car j'ai participer à la course femme, même s'il y a avait moins de tour, le parcours était assez dur surtout quand ça roule vite...
Bonne continuation à toi et à toute l'équipe en espérant qu'elle figure au pro tour l'an prochain !