Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Site officiel de Mickaël BUFFAZ, coureur cycliste professionnel
  • Site officiel de Mickaël BUFFAZ, coureur cycliste professionnel
  • : Carrière cycliste de Mickaêl Buffaz, sa saison, ses news, ses résultats
  • Contact

Mickael Buffaz

Cliquez sur la photo pour allez à la page d'accueil

BlogBuffaz2.jpg

Recherche

Partenaires

Texte Libre

 

17 juin 2005 5 17 /06 /juin /2005 23:00

Les Boucles de la Mayenne, 2.2, fra

 

Les coureurs Agritubel : Buffaz, Balciounas, Crosbie, Olivier, Crosbie, Johnson

 

 

2ème et 3ème étape : Samedi 18 juin :

-          Villaines-la-Juhel / Mayenne (90 km).

-          Mayenne / Ernée (95 km).

 

2ème étape : Samedi 18 juin, le matin : Villaines-la-Juhel / Mayenne (90 km).

 

            Aujourd’hui, on le savait déjà avant le départ, le soleil et la chaleur étaient au rendez-vous (35°c de moyenne). Tout pour me satisfaire !

 

            Attention, toute la course s’est jouée en moins de 20km le matin. Quelques attaques et rapidement un petit groupe d’une quinzaine de coureurs prennent un peu d’avance. Rapidement des réactions des leaders du général par des attaques. Ensuite l’équipe du leader s’est mise à rouler et au bout de 2km de chasse ils se sont arrêtés d’un coup. Voyant ça, j’ai tout de suite attaqué mais il y avait déjà 1 minute, je suis rentré à 40’’, mais seul j’ai ensuite perdu du temps et je suis retourné dans le peloton. Personne dans le peloton ne voulait rouler et finalement on arrive avec 18’ de retard. Sur les 18 premiers. J’étais très déçu car pour une fois j’étais bien placé au général et j’avais de bonnes jambes.

 

 

3ème étape : Samedi 18 juin, l’après midi : Mayenne / Ernée (95 km).

 

            Au kilomètre 0, deux coureurs partent et le peloton les laisse partir. Moi à l’arrière du peloton suite à un changement de roue j’ai mis 15 km pour remonter à cause des petites routes. Une fois à l’avant garde on était au pied du 1er grimpeur, des coureurs commençaient à repartir puisque l’on venait de reprendre les 2 échappées du départ. J’ai alors demandé à Lena Olivier de prendre ma roue pour les rejoindre afin d’arriver avec eux pour faire le grimpeur mais il ne m’a pas suivi. Une fois revenu, j’ai fait les points. De plus comme il n’y avait aucun mec placé à moins de 17’ du leader, les AG2R nous ont laissé partir. J’ai donc pu dans la foulé faire les autres GPM.

 

            Néanmoins, le dernier GPM fut particulier car situé à 9km de l’arrivée je voulais m’en servir pour tenter de partir seul. Je me suis donc exécuté mais 2 km après je me suis fait reprendre et aussitôt contré. J’ai réussi à répondre en serrant très fort les dents mais une fois revenu un autre contre me laissa sur place. Voilà donc 2 coureurs devant et nous 6 derrière en chasse. Ma chance est que tout le monde roulait donc les 2 ne prenaient pas beaucoup d’avance, et comme je savais qu’il y avait un long faux plat de 1 km avant l’arrivée j’étais sûr de pouvoir rentrer en attaquant au pied de derrière le groupe. Le seul problème c’est qu’un autre à eu la même idée que moi. Seulement moi j’étais décroché de 3-4 mètres pour préparer mon effet de surprise. Il me fallut donc revenir rapidement dans les roues. Ensuite j’ai hésité à contrer de suite et ça a laissé le temps à un mec de prendre ma roue quand j’ai attaqué. Une fois les 2 de tête rejoint j’ai voulu le laisser passer pour pouvoir mieux le passer au sprint mais ça n’a pas marché et je lance le sprint avec toutes les forces qu’il me restait mais je me refais passer sur le ligne et je termine 4e .

 

            Je suis déçu car ces occasions sont rares et ne doivent pas se louper !! Enfin j’ai ce soir le maillot des GPM. Demain l’étape compte 4 GPM, il va être très difficile de le garder mais comme j’ai déjà promis le bouquet à ma petite femme il va bien falloir réussir.

Partager cet article

Repost 0

commentaires