Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Site officiel de Mickaël BUFFAZ, coureur cycliste professionnel
  • Site officiel de Mickaël BUFFAZ, coureur cycliste professionnel
  • : Carrière cycliste de Mickaêl Buffaz, sa saison, ses news, ses résultats
  • Contact

Mickael Buffaz

Cliquez sur la photo pour allez à la page d'accueil

BlogBuffaz2.jpg

Recherche

Partenaires

Texte Libre

 

20 septembre 2006 3 20 /09 /septembre /2006 15:34

Grand Prix de Lichteverlde

 

 

 

Mercredi 20  Septembre 2006 : 180km, 43moy

Les coureurs Agritubel : Canouet, Baranoskas, Dekkers, Jonhson, Buffaz

 

            Nous voilà en Belgique pour cette course. Un beau soleil mais beaucoup de vent, ce qui laisse présager une course avec beaucoup de bordures. Cet aspect met beaucoup de stress dans l’esprit des coureurs car tout peu se jouer sur une histoire de placement.

            Tout c’est très vite confirmé puisque dès le 10ème kilomètre il y avait 4 ou 5 bordures. Moi je n’étais jamais très bien placé mais jamais trop loin non plus. Souvent dans le deuxième groupe j’ai bien cru que je n’arriverais pas à faire plus de 100km tant le vent opérait sa sélection et en plus dans le peloton ça frottait vraiment fort. Je crois que c’est ça le plus dur. Tout le monde frotte pour gagner une place, ça saute sur les trottoirs, ça s’écarte au dernier moment devant un danger. Je me demande comment on fait pour qu’il n’y ait pas plus de chute.

            Ensuite, bizarrement au bout de 90-100km, le rythme s’est considérablement réduit, à un moment où tout le monde était regroupé. J’en ai profité pour tenter une échappée. Ça a duré une vingtaine de kilomètres. Ensuite on s’est fait reprendre et Jonhson est ressorti dans le groupe de contre. D’ailleurs se fut le bon coup puisque ces 14 là sont allés au bout. Moi j’ai eu la chance de ressortir ensuite dans un groupe de 18 lorsqu’il y avait au moins 5’ d’écart. Je dis que j’ai eu de la chance c’est parce que tout le peloton a dû abandonner au kilomètre 160 en passant sur la ligne, pour cause de hors délai.

            A l’arrivée vent de face, j’ai tenté de faire le sprint mais bloqué au moment où je remontais j’ai été bloqué et je ne termine que 7ème du sprint et par chance puisque je suis le seul à ne pas tomber juste après la ligne dans une chute idiote mais lourde de conséquence. En effet, j’ai vu un mec en ressortir avec son vélo coupé en deux et un autre avec une fracture de la clavicule ! Tient, tient !!

Durant cette course j'ai pu voir pour la dernière fois de l'année sur une course Delphine Pinget, la photographe officiel du fan club. Merci pour toutes les photos de cette année!!

 

            Ensuite, je suis rentré en vélo derrière la voiture pour rallonger d’une heure en perspective de Paris-Tours et surtout parce que j’ai peur que samedi au GP Delta je ne puisse pas aller au bout. Il parait que là-bas le vent est pire qu’en Belgique…

Partager cet article

Repost 0

commentaires