Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Site officiel de Mickaël BUFFAZ, coureur cycliste professionnel
  • Site officiel de Mickaël BUFFAZ, coureur cycliste professionnel
  • : Carrière cycliste de Mickaêl Buffaz, sa saison, ses news, ses résultats
  • Contact

Mickael Buffaz

Cliquez sur la photo pour allez à la page d'accueil

BlogBuffaz2.jpg

Recherche

Partenaires

Texte Libre

 

16 mai 2005 1 16 /05 /mai /2005 23:00

Villers Cotterêts, 1.1 coupe de France

Les coureurs agritubel : Canouet, Laurent, Crosbie, Ruskis, Bergès, Agnolutto, Buffaz

Villers Cotterêts la particularité d'être une course en circuit de 13km à effectuer 17 fois. C'est une circuit usant avec une bosse roulante de 1,5km suivi d'un long faux plat de 2km avant de basculer sur l'arrivée.

Dès le départ, c'est parti très très vite, et pour le prouver nous avons quand même fait 48 km la première heure. Beaucoup de tentative d'échappée, mais l'équipe était toujours représentée car nous y allions chacun notre tour, pourtant certain coureur venait tout juste d'arriver du tour de Picardie en remplacement de coureur blessé ou malade. Vraiment félicitation à Momo et Stéphane pour leur forme actuelle.

Je commence à bien connaître cette course pour l'avoir toujours faite depuis mes débuts pros. Après le 5ème passage la bonne échappée c'est souvent dessiné alors je suis resté très attentif ; et dans un petit talus avant la bosse, juste après un retour sur une échappée j'ai pris la roue de Dessel et on s'est retrouvé à 4 au pied de la bosse puis à 6 au sommet avec une vingtaines de secondes d'avance sur le peloton. Notre avance avait dû mal à décoller pendant les 4 tours qui ont suivi, on a vraiment dû se battre. A ce petit jeu il faut avouer que je n'étais pas le plus actif car je ne me sentais pas en grande forme alors je m'économisais un peu au cas où l'échappée irait au bout. Quand on est devant on a des impératifs car on représente les espoirs de l'équipe et l'important c'est d'être présent dans l'échappée (physiquement !) au moment où la course va se jouer.

 

            Ensuite, à 30km de l’arrivée on sentait bien que le pelton se rapprochait dangereusement. Dans l’échappée, les choses se sont un peu animées avec des attaques, mais heureusement j’ai toujours pu répondre présent et suivre sans trop de problème. J’avais même l’impression que les jambes allaient mieux qu’au début. Cependant, ces attaques n’ont pas réussi à couper le groupe et cela a eu pour conséquence de ralentir notre allure car tout le monde voulait en garder au cas il y aurait de nouvelles attaques.

            A 25km de l’arrivée, 4 coureurs sortis du peloton nous ont rejoint et dès la jonction ils ont fait montée la bosse sur un rythme tel qu’au sommet j’étais le dernier coureur de l’échappée initiale encore présent. C’est souvent comme ça, quand on ne se sent pas super en début de course on s’économise et finalement on se retrouve mieux à la fin, tandis que les autres en ont trop fait pendant la première moitié de course et finissent complètement fatigué !

 

            Finalement, on s’est fait reprendre à 18 km de l’arrivée, juste avant le passage sur la ligne. Evidement dans la bosse d’après c’est encore montée très vite et la bonne échappée est partie en costaud. Nous en avons placé 2 dans le contre, Agnolutto et Canouet. Moi, les jambes étaient bien lourde après les efforts de toute la journée, je n’ai pas pu jouer les premiers rôles, j’avais déjà dû mal à garder les roues du peloton.

 

            A 1 km de l’arrivée j’ai profité du faite que le peloton était déconcentré et roulait sans grande prétention pour surprendre tout le monde par une attaque afin de marquer des points pour la coupe de France par équipe. Mais ce calme n’était que façade car très vite tout le monde a réagit et je me suis fait reprendre à 200m de l’arrivée pour la 21e place.

 

 

1. Bradley McGee (AUS, Française des Jeux) les 193 km en 4h18'10" (44,8 km/h)
2. Samuel Plouhinec (FRA, Bretagne-Jean Floc'h) à 3 sec.
3. John Gadret (FRA, Jartazi Granville Team) à 6 sec.
4. Thomas Voeckler (FRA, Bouygues Telecom) à 39 sec.
5. Sébastien Hinault (FRA, Crédit Agricole) m.t.
6.
Steve Cummings (GBR, Landbouwkrediet-Colnago) m.t.
7. Kurt Hovelynck (BEL, Chocolade Jacques-T Interim) m.t.
8. David Boucher (FRA, MrBookmaker.com-SportsTech) m.t.
9. Maurizio Carta (ITA, Miche) m.t.
10.
Davide Silvestri (ITA, Team Nippo) m.t.
11. Gilles Canouet (FRA, Agritubel) m.t.
12. Charles Guilbert (FRA, Bretagne-Jean Floc'h) m.t.
13. Ludovic Turpin (FRA, Ag2r Prévoyance) m.t.
14. Christophe Agnolutto (FRA, Agritubel) m.t.
15. Renaud Dion (FRA, RAGT Semences) m.t.
16. Jérémy Roy (FRA, Française des Jeux) m.t.
17.
Heath Blackgrove (NZL, Jartazi Revor
18.
Maxime Médérel (FRA, Auber 93) m.t.
19. David Le Lay (FRA, Bretagne-Jean Floc'h) à 44 sec.
20. Sébastien Joly (FRA, Crédit Agricole) m.t.
21. Alexandre Naulleau (FRA, Bouygues Telecom) à 2'21
22. Kilian Patour (FRA, Crédit Agricole) à 5'05
23.
John Nilsson (SUE, Auber 93) m.t.
24. Johan Svensson (SUE, Jartazi Granville Team) m.t.
25. Niels Brouzes (FRA, Auber 93) m.t.
26. James Vanlandschoot (BEL, Landbouwkrediet-Colnago) m.t.
27. Yohann Gène (FRA, Bouygues Telecom) m.t.
28. David Derepas (FRA, Jartazi Granville Team) m.t.
29.
Laszlo Bodrogi (HON, Crédit Agricole) m.t.
30. Christophe Rinero (FRA, RAGT Semences) m.t.
31. Alexandre Usov (BLR, Ag2r Prévoyance) m.t.
32. Arnaud Labbe (FRA, Auber 93) m.t.
33. Mariusz Wiesiak (POL, Team Nippo) m.t.
34. Christophe Laurent (FRA, Agritubel) m.t.
35. Krzysztof Szczawinski (POL, Ceramica Flaminia) m.t.
36. Christophe Mengin (FRA, Française des Jeux) m.t.
37. Benjamin Levecot (FRA, RAGT Semences) m.t.
38.
Jean-Paul Simon (BEL, Landbouwkrediet-Colnago) m.t.
39. Steven Caethoven (BEL, Chocolade Jacques-T Interim) m.t.
40. Nicolas Crosbie (FRA, Agritubel) m.t.
41.
Wouter Van Mechelen (BEL, Chocolade Jacques-T Interim) m.t.
42. Mickaël Buffaz (FRA, Agritubel) m.t.

Partager cet article

Repost 0

commentaires