Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Site officiel de Mickaël BUFFAZ, coureur cycliste professionnel
  • Site officiel de Mickaël BUFFAZ, coureur cycliste professionnel
  • : Carrière cycliste de Mickaêl Buffaz, sa saison, ses news, ses résultats
  • Contact

Mickael Buffaz

Cliquez sur la photo pour allez à la page d'accueil

BlogBuffaz2.jpg

Recherche

Partenaires

Texte Libre

 

25 juin 2006 7 25 /06 /juin /2006 08:56

Championnat de france

 

 

 

Dimanche 25 Juin 2006 : 240km, 41moy

 

 

 

Les coureurs Agritubel : Laurent, Agnolutto, Canouet, Coutouly, Salmon, Robin, Olivier, Sinner, Crosbie, Bergès, Plouhinec, Buffaz

 

 

 

           

 

Photo du départ avec Laurent et CanouetAu départ, le crachin breton a favorisé une bonne température de 25°C, mais rendu la chaussée glissante comme une patinoire à tel point que de nombreuses chutes ont eu lieu dans les premiers tours dans les descentes. Non avons d’ailleurs perdu Nico Crosbie sur l’une d’elles ; parti à l’hôpital pour un choc au genou mais rien de grave au final.

            Le National débutait donc sous la grisaille vendéenne pour 17 tours de 14.100 km d'un parcours valloné. C'est donc la répétition de ces deux côtes du Chantonnaisien, le Champ du Loup (km 7.2, 1km à 6.4%) et la Pontereau (km 9, 1.2km à 4.5%), qui devait faire office de juge de paix.


La course partait sur les chapeaux de roue puisque une échappée de dix-neuf se soudait lors des deux premiers tours. On y dénombrait notamment quatre Cofidis (Tristan Valentin) ou encore trois représentants de l'AG2R Prévoyance (Mangel, Mondory et Riblon), de la Bouygues Telecom (Rony Martias), du Crédit Agricole (Rémi Pauriol) et de la Française des Jeux (dont Finot et Di Grégorio). L'écart grimpait à près de cinq minutes avant que les hommes de Bernaudeau ne prennent les commandes du peloton, les C.A en renfort. A 100 km de l'arrivée au sein du dixième tour, six des hommes de tête réaccéléraient retardant le retour de la meute qui avalait pour autant les autres protagonistes de la matinée. Pierre Drancourt (Bouygues Telecom), Rémi Pauriol, Christophe Riblon, Rémi Di Grégorio, Cédric Hervé (Bretagne-Jean Floc'h) et Stéphane Bergès (Agritubel) relançaient ainsi la course mais l'avant-garde du peloton rentrait à l'image des Leblacher, Guesdon, Naibo ou Minard. Les Bouygues serraient cependant les boulons. Un regroupement quasi général s'opérait alors. La course des "gros" pouvait débuter.

 

 

 

            Pendant tout ce début de course j’étais moyen physiquement, présent mais incapable de suivre les meilleurs dans les attaques dans la bosse. Peut-être dû à un manque de confiance à cause de mes mauvais résultats depuis 2 semaines.


Les attaques reprirent donc avec le vétéran Christophe Agnolutto (Agritubel) qui sonnait alors la charge. Le Val-d'Oisien voyait bientôt revenir deux des favoris du jour, Thomas Voeckler (Bouygues Telecom), titré il y a deux ans, ainsi que Christophe Moreau (AG2R Prévoyance). Il restait tout de même presque 60 km mais l'épreuve prenait déjà sa tournure finale. L'entente ce fit jusqu'à atteindre une marge de 1'10 malgré le labeur du Crédit Agricole au sein d'une meute reduit à une petite trentaine d'unités. Lors du 12ème des 14 tours, Agnolutto cédait dans la côte du Champ du Loup tandis que le peloton se cassait propulsant un groupe de dix en chasse du duo Voeckler-Moreau. Avaient ainsi répondu présents : Patrice Halgand (Crédit Agricole), Sylvain Chavanel (Cofidis), Christophe Mengin (Française des Jeux), Sylvain Calzati (AG2R Prévoyance), Nicolas Jalabert (Phonak), Florent Brard (Caisse d'Epargne-Illes Balears), Cédric Coutouly (Agritubel), Didier Rous et Anthony Geslin (Bouygues Telecom) ainsi qu'Agnolutto "redescendu".

Moi je n’ai pu suivre au moment où ce groupe est sorti ! Il m’a manqué quelques mètres au sommet de la bosse.

Dans la bosse raide



L'avant-dernier tour permettait à Chavanel de flinguer dans la côte du Loup. Le Poitevin entraînait dès lors avec lui Halgand, Geslin et Rous. Voeckler et Moreau se trouvaient désormais en ligne de mire. Brard et Jalabert raccrochaient pourtant rapidement et le Tourangeau d'en remettre aussitôt une dans la côte de Pontereau. Au terme d'un effort des plus violents, l'ex-champion de France du clm parvenait à reprendre Moreau et Voeckler. Cette fois-ci le groupe de chasse avaient explosé et les nombreuses attaques (Jalabert ou Calzati) ne favorisaient guère un retour sur le désormais trio de tête. Avec 19" à la cloche sur un groupe de sept, Moreau, Voeckler et Brard n'avaient pourtant pas course gagnée. Florent Brard retentait alors le même numéro exécuté dans le tour précédent ... et toujours avec la même réussite. Voeckler crut un moment revenir mais en vain. A l'arrière Didier Rous tentait alors son va-tout. La Montalbanais réussissait au kilomètre à rejoindre Moreau et Voeckler. Devant cependant Florent Brard pouvait savourer son titre. Voeckler et Rous offrait enfin à la Bouygues le reste du podium.

 

Nous, dans le groupe pour la 11ème place nous étions 4 coureurs de l’équipe : Salmon, Agnolutto, Coutouly et moi. Salmon venait de rouler 5km dans les bosses pour éviter les attaques afin de favoriser une arrivée au sprint car je pense que j’étais l’un des plus rapides. A 3 km je sautais dans toutes les attaques pour ne laisser sortir personne et finir au mieux le travail d’une dure journée. A 1km 200 de l’arrivée Agnolutto porte une accélération. Pensant que c’était pour m’enmener le sprint je me cale dans sa roue. Au bout de 300m d’effort il se retourne et coupe son effort. Me voilà piégé à moins d’1 km de l’arrivée avec le vent de face. J’ai essayé de résister au retour du peloton mais en vain. Cette mésentente est dommage pour l’équipe une 11ème place aurait été une meilleur récompense pour l’équipe qu’une 17ème.



 

 

 

Championnat de France (EEL : Chantonnay - Chantonnay, 239.7 km)

 

 

·  classement :

1. F. BRARD (Caisse d'Epargne-Illes Balears) 5.52.52
2. T. VOECKLER (Bouygues Telecom) 0.21
3. D. ROUS (Bouygues Telecom)
4. C. MOREAU (AG2R Prévoyance)
5. S. CALZATI (AG2R Prévoyance) 0.58
6. S. CHAVANEL (Cofidis) 1.04
7. N. JALABERT (Phonak) 1.14
8. A. GESLIN (Bouygues Telecom)
9. P. HALGAND (Crédit Agricole)
10. C. MENGIN (Française des Jeux) 1.38
11. S. HADDOU (Auber 93) 2.32
12. N. BROUZES (Auber 93)
13. S. HINAULT (Crédit Agricole)
14. C. VASSEUR (Quick.Step-Innergétic)
15. C. HERVE (Bretagne-Jean Floc'h)
16. B. VAUGRENARD (Française des Jeux)
17. M. BUFFAZ (Agritubel)
18. R. DION (AG2R Prévoyance)
19. S. PLOUHINEC (Agritubel)
20. C. RINERO (Saunier Duval-Prodir)

 

 

·  les Agritubel

17. M. BUFFAZ 1.38
19. S. PLOUHINEC
25. C. COUTOULY
26. C. AGNOLUTTO 2.38
27. B. SALMON
35. G. CANOUET 9.09
37.
C. LAURENT
ab. S. BERGES
ab. N. CROSBIE
ab. L. OLIVIER
ab.
D. ROBIN
ab. B. SINNER

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

quentin 27/06/2006 18:03

bravo c est super ta fait une super course je peux te dire que j ete content de dir regardait c est mon entraineur il est devant bon courage pour la suite moi de mon cote je me prepare pour mes championnats du rhone le 2 juillet a+++

Fredo 26/06/2006 20:40

BRAVO,Mick.Tu as fait une belle course,17 dans une course de ce niveau,tu es au top.Dommage pour le sprint, tu le sait il ne faut plus compter que sur toi seul...Encore bravo.FREDO

sébastien R. 26/06/2006 16:37

Bravo pour cette super course que j'ai suivi a la télé.Je t'ai vu : ca veut dire que t'étai la et bien la.Bonne chance pour les peochaines courses.

josette 26/06/2006 10:10

SUPER MICK  TU T ES BIEN DEFENDU ET L ANNEE PROCHAINE C EST TOI QUI GAGNE !!!!!!6R