Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Site officiel de Mickaël BUFFAZ, coureur cycliste professionnel
  • Site officiel de Mickaël BUFFAZ, coureur cycliste professionnel
  • : Carrière cycliste de Mickaêl Buffaz, sa saison, ses news, ses résultats
  • Contact

Mickael Buffaz

Cliquez sur la photo pour allez à la page d'accueil

BlogBuffaz2.jpg

Recherche

Partenaires

Texte Libre

 

5 août 2008 2 05 /08 /août /2008 08:09
PolyNormande

 

 

 

 

(photos à suivre)

Coureurs COFIDIS : BRARD, BUFFAZ, DEMARET, HARTMANN, HARY, HUGUET, VILLA et HAJBOUR

DIMANCHE 3 AOUT 2008:  Avranches, 160km

     Mickaël est arrivé très motivé sur cette course particulière qu'est la Polynormande. En effet, il y a las-bas, vers Avranches, une partie des membres de son fan club qui l'acceuil et le motive comme nul part ailleurs. D'ailleurs ci-contre, Chantal, qui avec Jean-Marie, Alain, Michel, Eric ont été là pour l'encourager et lui préparer le soir après la course une soirée très sympathique. Mickaël leur lance un grand Merci.
   Il y a ensuite ce parcours exigeant qui convient particulièrement à Mickaël.

         C'est pour cela que dès le départ, il s'est placé très concentré aux avant-postes. Faisant parti des coureurs protégés au sein de son équipe, et aussi de capitaine de route, il lui fallait donc assumer ces rôles.


Dès le départ d'Avranches, les attaques fusent dans tous les sens. Tous les cofidis jouent bien leur rôle défini lors du breifing de Jean-Luc Jonrond. Cependant, aucune échappée n'arrive à prendre le large.
Ce n'est qu'au kilomètre 30, dans le premier tour du circuit final qu'un coup de 7 coureurs trouve l'ouverture. Voyant qu'aucun coureur de l'équipe n'est représenté, Mickaël sort du peloton et rentre rapidement à la faveur d'une série de virages sérés négociés sur les chapeaux de roue.
Devant ils sont maintenant 9 coureurs, l'avance n'excédera jamais 40 secondes pendant les 2 tours suivant. Ensuite, retour d'Hartmann qui porte le nombre dans  d'échappée à 10. Puis le tour d'après, c'est le retour du peloton au pieds des 2 difficultés du circuit, mais dans l'échappée, Pineau contre suivi par Mickaël, Hartmann et Mondory, le reste de l'échappée initial se fait reprendre. Dans l'autre bosse retour de 6 coureurs dont Gérard. Cette nouvelle échappée de 10 coureurs reprends 40" d'avance. Il reste encore 5 tours.
L'avance monte d'un coup jusqu'à 1'30, Mickaël commence à y croire mais rapidement les Crédit Agricole, et Armor Lux remettent en route dans le peloton et reviennent à 20". Pour Mickaël et Nico, les jambes sont lourdes, la confiance n'y est plus, ils précisent dans l'oreillette qu'en cas de retour, ils ne peuvent pas assurer d'être dans le contre. Leurs coéquipiers dans le peloton se tiennent prêt mais dans les bosses, seul Pivois d'Amor lux est capable de faire l'effort pour rentrer, et ensuite le peloton se relève, à bout de force certainement.
Dans l'échappée l'entente est parfaite, l'avance grandit. 1'30 puis 2' et finalement 3'. On est à 3 tours de l'arrivée, la victoire va se jouer parmis les coureurs échappés.

A ce petit jeu, Gérard et Pineau, sortirent dans la dernière bosse à 8 km de l'arrivée, ils sont les plus forts. Ensuite Casard, sorti aux 800m dans la roue d'Hartmann complètent le podium et Mickaël gagne le sprint du reste du groupe pour la 4ème place.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alexandre MOUCHET 05/08/2008 10:14

Bravo mickaël pour cette 4e place !Maintenant soit en forme pour le tour de l'ain