Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Site officiel de Mickaël BUFFAZ, coureur cycliste professionnel
  • Site officiel de Mickaël BUFFAZ, coureur cycliste professionnel
  • : Carrière cycliste de Mickaêl Buffaz, sa saison, ses news, ses résultats
  • Contact

Mickael Buffaz

Cliquez sur la photo pour allez à la page d'accueil

BlogBuffaz2.jpg

Recherche

Partenaires

Texte Libre

 

25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 08:08

Retour à la Coupe de France lors de ce week-end de Pentecôte. 26 et 27 Mai 2012.

Plumelec a forgé sa légende à travers la côte de Cadoudal. Cette difficulté, haut lieu du cyclisme breton et français, a tout connu, des Championnats de France au prologue du Tour 1985 remporté par B. Hinault. Le circuit est idéal. Sélectif, il ne sacre que des hommes en forme. On se doit de briller à Plumelec. La renommée du "Grand Prix de Plumelec - Morbihan" est bien entendu liée à la qualité du plateau proposé chaque année, ainsi qu'au savoir-faire de centaines de bénévoles. Mais c'est aussi dû à la présence sur son parcours de la fameuse côte de Cadoudal évoquée ci-dessus.

Cette côte de 2300 m de longueur avec une pente moyenne de 5% garantit chaque année aux spectateurs, un spectacle de très grande qualité.

Les coureurs, les directeurs sportifs ainsi que l'ensemble des spécialistes du cyclisme sont d'ailleurs tous unanimes à ce sujet, et considèrent le circuit de Plumelec comme "le plus beau circuit de France". Évidemment, le public ne s'y trompe pas, et se rend tous les ans en nombre à Plumelec, commune où l'expérience cycliste, le dynamisme, les capacités d'organisation ne sont plus à démontrer.

 

Le lendemain, Mickaël aura rendez-vous avec les 12èmes Boucles de l'Aulne qui ont succédé au Circuit de l'Aulne, un critérium réputé dans toute l'Europe dans les années 1980-90.

La 13ème, édition porte-bonheur ? La course qui comptera à nouveau pour la Coupe de France, avec seize équipes au départ.

 

Le comité d'organisation a défloré les grandes lignes de cette 13ème édition. Peu de modifications sont à noter par rapport à l'édition précédente. À commencer par le circuit, avec six grands tours de 17,2 km où les coureurs ont pris l'habitude de se coltiner le Menez Quelech, suivis de huit petits tours de 8,1 km, qui est reconduit à l'identique. La ligne d'arrivée, devant le complexe scolaire Saint-Louis, fait elle aussi l'unanimité, même si certains commentateurs avisés regrettent que la côte n'ait pas un nom qui claque, comme cela pouvait être le cas auparavant avec Stang ar Garon.
Inchangés également, les horaires. Le peloton qui devrait compter 120 coureurs, s'élancera à 13h pour une arrivée prévue vers 17h. En fait, la seule modification notable est le déplacement de la zone de ravitaillement, non plus placée devant la ligne, mais derrière, permettant ainsi au public massé devant la ligne d'arrivée, de mieux contempler le peloton. Avis aux collectionneurs : près du Juvénat, sera introduite aussi ce que l'on appelle «une zone verte», c'est-à-dire un espace où les coureurs peuvent jeter leurs bidons et autres accessoires. Quid des équipes ? Il y en aura 16 contre 15 l'an passé ; dont les dix équipes françaises obligées de s'aligner dans la Coupe de France, ce qui évite les défections de dernière minute pour les organisateurs.

 

Sources : La France Cycliste : HS. No 2294 H. et Le Télégramme.com

LC 2012.

Partager cet article

Repost 0

commentaires